Madagascar: Université Maninday-Tuléar - Disparition de l'ex-ministre de l'Economie et du Plan

Le Dr Marcel Napetoke s'en est allé ce dimanche matin 9 mai, juste avant ses 72 ans. L'ex-ministre de juin 2018 avait une santé de fer mais le virus l'a rattrapé. Il était au début en traitement à domicile, sous le contrôle d'un médecin de famille. Cependant, l'ancien recteur a dû être évacué à l'Hôpital de Mitsinjo, pour insuffisance cardiaque. Son fils avait annoncé une amélioration de son état de santé le samedi soir, mais le dimanche matin, le cœur de l'ancien doyen de la Faculté des Lettres a flanché.

Un cursus exemplaire. Napetoke commence comme simple professeur de lycée. Il devient ensuite chef de circonscription scolaire puis proviseur du Lycée Botokeky à Tuléar. La chance lui sourit en 1983, il obtient une bourse pour étudier la Climatologie à Bordeaux. En 1985 Marcel Napetoke devient docteur en soutenant « L'eau dans l'extrême sud-ouest de Madagascar » à la Sorbonne Paris IV. En 2018, le Premier ministre Ntsay Christian le choisit comme ministre de l'Economie et du Plan. Malheureusement le Dr Napetoke n'a pas pu réaliser son projet de fournir de l'eau dans le Sud

. Il n'a pas été reconduit dans le gouvernement suivant. Marcel Napetoke fut aussi le président d'honneur de l'Alliance Française de Tuléar. A Tuléar, ce sont professeurs et docteurs qui s'en vont l'un après l'autre, professeur Christine Ralijaona, Simone Miasa, des pionniers comme Abel Zafianara, Barthelemy Manjakahery et Sambo Clément. On espère que la prochaine vaccination arrêtera cette chaîne de décès violents.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X