Cote d'Ivoire: Musique/Nouveau Single - Les Chirurgiens du Zouglou prônent l'unité nationale

Kambiré Lathier dit Tonio, Améssan Lapka Fabrice alias Bonaté, Vlé Béranger dit Papa Yoko Yoko et Okobé Gnépa alias Guyzo, constituent le quatuor du groupe Les Chirurgiens du Zouglou. Leur leitmotive : soigner, guérir les âmes et les maux de la société ivoirienne (voire africaine) par des mots.

Après leur dernier album de 11 titres intitulé "Ordonnance", sorti en 2019, les quatre mousquetaires remettent le couvert avec un single baptisé "Unité nationale" dont la sortie officielle est prévue pour le 14 mai à la maison de distribution Dream Makers. Fidèle à leur philosophie, Les Chirurgiens du Zouglou veulent recoudre le tissu social ivoirien longtemps éprouvé par des crises politiques successives.

« Nous pensons qu'il y a un temps pour faire la guerre et un autre pour faire la paix. Aujourd'hui, le pays a trop souffert, il a besoin de paix. Par cette chanson, nous voulons appeler tous les Ivoiriens à une prise de conscience de notre bien commun qui est la Côte d'Ivoire. Pour asseoir définitivement la paix, la cohésion sociale, nous appelons à l'unité nationale », ont-ils confié.

Papa Yoko Yoko, Tonio Bonaté, Guyzo, avec ce nouveau single veulent prendre toute leur place dans le paysage zougloutique ivoirien. Un univers qu'ils ont intégré dans les années 2000 en pratiquant le wôyô (Ambiance facile) avant de produire leur premier maxi single "La main de Dieu" (2011), un single "Tu n'es pas Dieu" (2017) avec la participation du précurseur du zouglou Bilé Didier et enfin, l'album "Ordonnance" (2019) avec le titre éponyme "Bayékou".

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X