Ile Maurice: Vote virtuel de la diaspora - Les résultats connus en début de soirée

Ils sont environ 6 000 à avoir participé à l'«élection générale» virtuelle pour élire le parti le plus apte à diriger le pays, organisée par Mauritius Global Diaspora.

Les résultats seront connus aujourd'hui en début de soirée, soit vers 18 heures. «Nous avons eu 20 000 personnes qui sont entrées sur le site pour voter, mais elles n'ont pu toutes le faire. Il y a eu un souci avec leur mail surtout celles qui utilisent un certain moteur de recherche. Je préfère ne pas faire de commentaire dessus... » soutient Covilen Narsinghen, membre fondateur de Mauritius Global Diaspora.

Il avance que l'objectif de ce groupe est de réclamer le droit de vote pour les Mauriciens à l'étranger. «Les scandales s'enchaînent à Maurice, en l'occurrence le bafouement de notre liberté d'expression, à travers le Consultation Paper qui vient en fanfare encore une fois et il y aura certainement un amendement de l'Information and Communication Technologies Act. Tout comme en 2018, lorsqu'on a vu l'amendement pour bâillonner les gens. C'est pour cela que l'on a décidé de tenir une élection générale virtuelle dans le sillage des allégations que l'on a entendues après les élections de 2019 sur des bulletins de vote éparpillés. Toujours aucune explication.»

«Les gens vont être choqués par ces résultats et j'espère que cela va indiquer une tendance exacte.» Plusieurs débats se sont tenus avec la participation de politiciens mauriciens dont Arvin Boolell, Patrice Armance, Fadhil Mollabux (100 % Citoyens), Stefan Gua, ou encore Ajay Gunness, entre autres. «Nous ne faisons pas de politique et même face à notre indépendance, les représentants du gouvernement n'ont pas voulu y participer.»

A La Une: Ile Maurice

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X