Sénégal: Polémique autour du fichier électoral suite à son audit - Décrispation du champ politique en vue

Un accord de principe a été trouvé entre les acteurs politiques de l'opposition et ceux de la majorité présidentielle, dans le but de décrisper le champ politique miné ces derniers temps par les conclusions provisoires du rapport d'audit du fichier électoral. Il nous revient de source sûre que le Président Macky Sall et le camp du pouvoir sont disposés à discuter avec l'opposition, dans le cadre du dialogue politique, sur les améliorations à apporter au dit fichier.

Arrêt de la Cedeao relatif à la loi sur le parrainage et réactions de la classe politique ; redécoupage administratif de la région de Dakar et son lot de controverses ; ou encore rapport provisoire de l'audit du fichier électoral rejeté par l'opposition, notamment le Front démocratique de résistance (FRN) : autant de sujets qui ont fini de mettre, ces derniers temps, le champ politique sens dessus dessous. Une crispation de la sphère politique en passe d'être sous peu un mauvais souvenir, surtout avec l'éternelle polémique qui entoure le fichier électoral. Ou du moins, des angles de convergence seraient en vue, dans le but de dépasser à jamais cette question qui revient à chaque joute électorale.

De sources bien informées, le chef de l'Etat, Macky Sall et son camp de la majorité présidentielle seraient dans les dispositions de discuter avec les acteurs de l'opposition sur les conclusions du rapport provisoire de l'audit du fichier électoral. En effet, sur invite d'une personnalité de la société civile, un accord de principe aurait été retenu par le camp du pouvoir et certains de l'opposition, pour discuter des choses à améliorer sur le fichier électoral, conformément aux recommandations des auditeurs indépendants. Cela, dans le cadre du dialogue politique en cours, avec notamment le Comité de suivi.

Nos interlocuteurs informent que l'initiative d'inviter les acteurs politiques à trouver des plages de convergence, dans le but de dépasser cette polémique qui pollue de plus en plus le champ politique et qui mène vers l'impasse et l'incertitude, serait venue d'une personnalité de la société civile. Elle aurait pris langue, selon les informations glanées, avec certains acteurs des différents bords et même avec le président de la République, dans le but de régler définitivement et en toute responsabilité les règles du jeu.

Le président Sall contacté aurait lui aussi donné son accord de principe pour des discussions au sein de la commission du dialogue politique. Dans les jours à venir, certains acteurs de l'opposition seront ainsi contactés par des responsables du régime pour arrondir les angles, notamment sur cette question du fichier électoral, selon toujours nos sources.

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X