Sénégal: Ousmane Sonko à la première université des cadres de Pastef - «Nous sommes déjà prêts pour 2024, mais il ne faut pas...»

Ousmane Sonko, le leader de Pastef, invite ses cadres à plus d'engagement. Pour le leader politique qui se prononçait à la première université des cadres de son parti, le combat ne se fait pas simplement derrière les claviers.

Ousmane Sonko qui tenait à secouer ses militants a informé ainsi que c'est maintenant qu'il leur faut un plan pour la présidence. Pour lui, ce plan doit être adopté par rapport aux réalités sénégalaises. En ce sens, il a fait savoir à ses cadres qu'ils doivent réactualiser leur démarche. « Il nous faut être prêts bien avant 2024. Nous sommes prêts parce que nous avions déjà un bon programme politique. Nous allons l'améliorer, l'actualiser ».

Et de dire à ses collaborateurs de redoubler d'efforts. « Nous attendons les militants d'avoir de courage et plus d'engagement pas simplement derrière le clavier », a indiqué Sonko. Le leader de Pastef a par suite fait comprendre à ses cadres qu'ils ne combattent pas seulement avec des adversaires politiques prêts à tout et qu'ils doivent eux être prêts pour le « sacrifice ».

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X