Congo-Kinshasa: Etat de siège - Échanges entre Bahati et les nouveaux gouverneurs militaires

Le président du Sénat, Modeste Bahati Lukwebo, a reçu en audience dans son cabinet de travail, le samedi 09 mai 2021, les lieutenants généraux Luboya Nkashama Johnny, Gouverneur de l'Ituri et Constant Ndima Kongba, Gouverneur du Nord-Kivu, ainsi que leurs adjoints.

Ces derniers vont désormais chapeauter les deux provinces et toutes les opérations en rapport avec l'état de siège, instauré par le Président de la République, afin de mettre fin à l'insécurité qui prévaut dans cette partie du pays depuis plus de 20 ans.

Il était question pour Modeste Bahati Lukwebo, au cours de ces échanges, de sensibiliser ces nouveaux gouverneurs militaires quant à la grande tâche qui les attend, notamment celle de pacifier les provinces du Nord-Kivu et celle de l'Ituri. Il leur a aussi prodigué des conseils pour la réussite de cette mission d'instauration de la paix dans les zones concernées. Une mission qui s'avère très délicate, étant donné que plusieurs opérations lancées dans le passé se sont révélées sans succès, à cause entre autre des complicités en interne.

Au sortir de cette audience, le lieutenant général Ndima Kongba, gouverneur du Nord-Kivu, a sollicité l'appui de tous pour arriver à la victoire. S'adressant à la presse, il a expliqué qu'il était important pour eux, avant de se rendre au front, de consulter aussi les «sages» dont le président du Sénat, afin d'être plus efficaces sur le terrain.

«Le commandant suprême des FARDC et de la police nationale nous a confié une mission et pour y aller, nous devons nous approcher des sages. Hier, nous étions reçus par l'honorable Président de l'Assemblée nationale et aujourd'hui nous avons l'honneur d'être reçus par l'honorable Président du Sénat. Ainsi, auprès de ces deux personnalités hier et aujourd'hui, nous venons de recevoir des conseils, des encouragements face au grand défi que nous devons relever. Ce n'est pas facile, la tâche est délicate... Cela nous demande d'avoir une approche globale ainsi que les encouragements et le soutien de tout le monde, de tous les Congolais, de nos politiciens et de toute notre population... Nous sommes confiants que nous remporterons certainement la victoire au regard de la détermination qui nous anime en ce moment», a-t-il déclaré

Le Président du Sénat, Modeste Bahati Lukwebo, quant à lui, s'est réjoui du bon choix opéré par le commandant suprême des Forces Armées de la République Démocratique du Congo, qui a tenu compte de la longue expérience de nouveaux promus en la matière. Pendant leurs échanges, Modeste Bahati a proposé à ses hôtes de privilégier le dialogue avec la population car, selon lui, il s'agit d'une approche efficace pour atteindre les objectifs, entre autres démanteler tous les réseaux terroristes de ceux qui sèment la terreur et la désolation dans cette partie du pays.

«Dans toute mission délicate comme celle-ci, il faut se confier à Dieu, croire en ce que l'on fait tout en étant optimiste», a martelé Modeste Bahati Lukwebo, avant de rappeler que dans cette mission, tous leurs faits et gestes sont suivis de près et analysés.

Il sied de noter que la pacification de l'Est du pays était une promesse de campagne du Président de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi. Alors que la situation était devenue incontrôlable, il a décidé de confier la gestion des provinces du Nord-Kivu et de l'Ituri entièrement aux militaires pendant trente jours, à compter du 6 mai. Dans cette zone de non-droit, tous les espoirs reposent désormais sur cette nouvelle solution radicale.

A titre de rappel, le Président de la République avait nommé le mardi 4 mai passé, par ordonnance présidentielle, le lieutenant général Luboya Nkashama Johnny, gouverneur militaire du Nord-Kivu. La même ordonnance a nommé le commissionnaire divisionnaire Alonga Boni Benjamin, vice-gouverneur de la même province. Le lieutenant général Ndima Konguba est nommé quant à lui gouverneur militaire de la province de l'Ituri. Il est secondé par le commissaire divisionnaire Ekuka Lipopo, désigné vice-gouverneur.

Plus de: Le Phare

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X