Sénégal: Insertion des jeunes agripreneurs - La FAO et le 3Fpt nouent un partenariat

La Fao et le Fonds de financement de la formation professionnelle et technique (3Fpt) ont signé ce 10 mai, un accord de partenariat pour la mise à l'échelle du projet « Programme d'accélération du modèle d'insertion des jeunes agripreneurs Mija». L'accord a été paraphé par le coordonnateur du Bureau sous-régional de la Fao pour l'Afrique de l'Ouest et représentant de la Fao au Sénégal, Dr Gouantoueu Robert Guei, et la directrice générale du 3FPt, Dr Mame Aby Sèye.

Selon M. Guei, ce partenariat peut contribuer à la réduction de la pauvreté, du chômage et par conséquent de la migration de détresse parmi les jeunes et les femmes en zone rurale dans les régions cibles du projet au Sénégal.

Il promeut aussi l'entreprenariat agricole, le développement des capacités et la création d'emplois décents en faveur des jeunes en milieu rural, à travers un dispositif modèle de plateformes intégrées de production aquacole, maraichère, avicole, laitière et animalière de race et de services liés aux chaines de valeurs respectives de ces filières.

«L'accord de partenariat entre 3Fpt et la Fao, souhaite développer une forte alliance autour de la problématique de l'emploi des jeunes. Il va viser à redynamiser la création de richesse en milieu rural par la formation et l'insertion des jeunes, par l'implication du secteur privé et par la diffusion et l'utilisation massive de la digitalisation », a déclaré le représentant de la Fao.

«La mise en œuvre de cet accord de partenariat va nous permettre de former et d'insérer environ plus de 15000 jeunes femmes et hommes et de mettre en place tous les mécanismes d'accompagnement et d'encadrement au sein des plateformes Mija, des initiatives hors plateformes et des établissements de formation technique et professionnelle (Efpt) pour garantir la durabilité des emplois qui seront créés », a précisé Dr Gouantoueu Robert Guei.

«Ce partenariat entre nos deux structures revêt un caractère hautement stratégique car il contribue durablement à la transformation économique inclusive du monde rural dans les secteurs agro- sylvopastoral et halieutique et la réduction de la migration de détresse des jeunes, hommes et femmes établis dans les contrées.

Grâce à la mobilisation de toutes les parties prenantes, il permettra la formation de 15840 jeunes dans les filières avicoles, horticoles, piscicoles et en élevage, l'incubation de plus de 5000 jeunes à travers les plateformes intégrées et la création de 5000 entreprises avec l'appui des collectivités locales pour un coût total estimé à 1 888 200 000 FCFA soit 3 444 207 dollars américains », a ajouté la directrice du 3Fpt, Mame Aby Sèye.

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X