Congo-Kinshasa: Boxe des pharaons rénovée - Kinshasa abritera l'Open international des pays du Bassin du Congo

La RDC va accueillir, en début juin, la première édition de l'Open international de la boxe des pharaons rénovée, ou Sawara combat africain. Douze pays africains sont invités à y prendre part.

La Fédération congolaise de boxe des pharaons rénovée ou Sawara combat africain va organiser, du 5 au 6 juin dans la salle de gymnastique du Collège Boboto dans la commune de Gombe à Kinshasa, la première édition de l'Open international des pays du Bassin du Congo.

Le comité d'organisation de cet événement sportif s'est réuni, le 29 avril, au siège du Comité olympique congolais à Gombe. C'était sous la présidence du Mani (maître) Jimmy Honoré Massamba, cordon noir 8e degré de boxe des pharaons rénovée et importateur de cette discipline en République démocratique du Congo (RDC).

L'on retient de cette réunion que la Fédération congolaise de ce sport des combats a été missionnée par la Fédération mondiale pour organiser cette première édition de l'Open International des pays du Bassin du Congo à Kinshasa. Aussi la fédération mondiale de la boxe de pharaons rénovée a-t-elle mis sur pied un comité d'organisation qui a officiellement lancé ses activités, 29 avril, dans le cadre dudit événement.

Le comité d'organisation a lancé des invitations à douze pays. Et déjà quatre d'entre eux ont confirmé leur participation, notamment le Congo Brazzaville, le Cameroun, l'Angola et naturellement la RDC pays hôte dont l'équipe nationale est déjà à pied d'œuvre dans l'optique d'une future participation réussie. Les pays voisins de la RDC ont été priés de prendre part à cette édition pilote de l'Open international des pays du Bassin du Congo appelé à être pérenne.

Les Léopards de boxe des pharaons ont débuté leur préparation à l'ITC/Ngaliema. Selon Marcel Muanza Landu, entraîneur national adjoint de l'équipe Sawara de la RDC, second du titulaire Nani Kazeyimoko Simon, la sélection congolaise s'entraîne déjà avec l'objectif de remporter la Coupe de l'Open qui ne doit rester en RDC. « Nous nous préparons en conséquence.

Les athlètes sont engagés et s'appliquent bien », a-t-il dit. Et Le comité d'organisation souhaite la participation de l'équipe du Haut commissariat des réfugiés (HCR) du Nord-Ubangi et Sud-Ubangui. Elle avait pris part à la première édition du championnat d'Afrique centrale de boxe des pharaons en 2020 à Brazzaville avec son équipe de dames. Responsable des sports, Arnaud Galiba est prié de s'impliquer pour la participation effective de l'équipe du HCR.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X