Sénégal: La Fédération veut un coach expatrié pour les Féminines (président)

Dakar — La Fédération sénégalaise de volley-ball (FSVB) envisage de trouver un technicien expatrié pour l'équipe nationale féminine médaillée de bronze lors du Championnat d'Afrique des nations 2019, a annoncé son président, Amadou Anna Sèye.

"Nous voulons, pour les féminines, une approche plus professionnelle pour des joueuses qui évoluent pour la plupart à l'extérieur et dans un premier temps, avec l'aide du ministère des Sports, nous voulons une expertise étrangère même si cela sous forme de pirge", a dit le président Sèye à l'APS.

Il a rappelé que pour les filles, un technicien est en place depuis 20 ans.

"Il n'y a pas de relève et avec cet apport extérieur, on peut aider les coachs locaux à entrer en contact avec ce qui se fait sur le plan international", a expliqué le président de la FSVB, évoquant une collaboration sous forme de pige pour la sélection féminine.

Il estime qu'avec la nomination de Fatou Diouck, qui a joué pendant plusieurs années à l'extérieur, il est possible d'avoir des opportunités à travers ses contacts à l'étranger pour des camps d'entraînement.

L'idée est aussi de "pouvoir faire appel à une expertise étrangère et faire venir des conseillers techniques qui vont aider les coachs locaux et trouver les bons mécanismes", a-t-il ajouté.

Chez les garçons où l'ancien international Blaise Gnacadia a été nommé Manager général, l'objectif sera de faire un travail à la base, pour le volley indoor (en salle), de manière à mettre sur pied des sélections U15, U17 et U19, a-t-il expliqué.

Pour le beach volley, la FSVB va mettre sur pied une sélection U 12 en perspective des Jeux olympiques de la jeunesse (JOJ) de 2026 avec des jeunes performants, a-t-il annoncé. Il précise qu'il s'agit de mettre en place une planification s'appuyant sur une stratégie quadriennale.

L'ambition affichée est de bâtir "des équipes performantes d'ici 2-3 ans", a-t-il dit. Pour les deux sélections, le but consiste, avec ces nominations, de faire un bond qualificatif au niveau zonal et international.

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X