Sénégal: Les jeunes invités à faire bon usage des réseaux sociaux

Diass (Mbour) — Le directeur général du Conseil sénégalais des chargeurs (COSEC), Mamadou Ndione, invite les Sénégalais, particulièrement les jeunes, à faire bon usage des réseaux sociaux et d'en faire un instrument de lutte contre les dérives sociales.

"Il faut faire bon usage des réseaux sociaux et non un instrument de promotion des contre-valeurs. Ils peuvent constituer un moyen très efficace d'éducation et de promotion des valeurs que notre culture et notre religion ont voulues", a notamment dit M. Ndione.

Il s'exprimait lors d'un concours de récitation du Coran, à Diass, dans le département de Mbour (ouest). Une occasion saisie par les organisateurs pour prier pour la paix et la stabilité socioéconomique du pays.

Demandant aux uns et aux autres d'utiliser les réseaux sociaux à bon escient, M. Ndione est d'avis qu'on a beau éduquer ses enfants en leur inculquant les valeurs les plus importantes, les risques peuvent être énormes s'ils ne sont pas bien sensibilisés sur les réseaux sociaux.

Le maire de Diass estime que les "recommandations divines, la Sunna du prophète Mahomet (PSL) et le legs des anciens" peuvent nous protéger "des inconvénients des réseaux sociaux qui, à son avis, ne doivent nullement être une "plateforme d'injures".

"On dirait que les jeunes Sénégalais, pour la plupart, rivalisent dans la promotion des contre-valeurs. Il suffit d'un clic sur un post pour se rendre compte de l'immensité de la perte des valeurs chez les jeunes", s'est-il indigné.

Mamadou Ndione estime que les réseaux sociaux peuvent être utilisés dans le respect mutuel, dans l'acceptation de la différence, de la diversité.

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X