Sénégal: Du matériel et des véhicules pour les services chargés de la gouvernance de l'état civil

Dakar — Le ministre des Collectivités territoriales, du Développement et de l'Aménagement des territoires, Oumar Guèye, a réceptionné lundi des voitures, du matériel informatique et du mobilier de bureau d'une valeur de 245.203.105 francs CFA destinés aux services publics chargés de la gouvernance de l'état civil.

Le matériel, qui provient de l'Union européenne (UE), va servir à renforcer les capacités des principaux acteurs de la gouvernance de l'état civil au Sénégal et dans les services consulaires du pays à l'étranger.

"L'état civil occupe une place extrêmement importante dans la mise en œuvre des politiques publiques. Aujourd'hui, nous pouvons dire sans nous tromper que nous sommes dans une phase active de mise en œuvre, car les conditions préalables au démarrage de ce programme [de modernisation, de digitalisation et de numérisation de l'état civil] sont réunies", a indiqué Oumar Guèye.

Le porte-parole du gouvernement, qui s'exprimait lors de la cérémonie de réception du matériel, a dit que le Sénégal a acquis ces équipements grâce à l'aide de ses partenaires.

Les 552 communes du pays sont toutes dotées d'un centre d'état civil, a-t-il rappelé, ajoutant : "Nous sommes dans une phase de modernisation, de digitalisation et de numérisation de cet état civil."

"Nous ne cessons jamais de rappeler que notre objectif final est d'avoir une identité biométrique unique. Cela doit concourir à la sécurisation de notre état civil, à la rapidité d'obtention des pièces d'état civil et des autres documents (passeport, carte d'identité)", a souligné Oumar Guèye.

Le porte-parole du gouvernement a assuré aux partenaires de son ministère que tous les services bénéficiaires du matériel en feront bon usage.

"Je voudrais dire toute ma joie pour ce projet si important pour la coopération entre l'UE et le Sénégal", a déclaré Irène Mingasson, ambassadrice de l'Union européenne au Sénégal.

Elle estime que le Sénégal et l'UE ont franchi "une étape de plus" dans leur "coopération fructueuse".

Selon un communiqué, le matériel reçu de l'Union européenne permettra de mettre en place un système d'information de l'état civil "efficient" et un fichier national d'identité biométrique sécurisé.

"Ce programme va garantir aux Sénégalais un accès facile à un service d'état civil de qualité. Il est mis en œuvre conjointement par Civipol (l'opérateur de coopération technique du ministère de l'Intérieur français à l'international), et Enabel (l'Agence belge de développement), sous la supervision de la direction de l'état civil" du Sénégal, ajoute la même source.

Elle précise que les équipements ont été mis à la disposition du Sénégal dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d'appui au renforcement du système d'information de l'état civil et de la consolidation du fichier national de l'identité biométrique.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X