Cameroun: Bamendjou - Le maire est décédé

René Kamdoum est mort lundi matin à Yaoundé des suites de maladie.

« Le maire ne se sentait pas bien. Il était interné, mais son état était stable. Dimanche, je reçois un coup de fil qui m'informe qu'une ambulance doit le conduire à Yaoundé pour des soins appropriés parce que son état était devenu critique. Je suis restée en prière jusqu'à 2h du matin lundi quand la mauvaise nouvelle est tombée. » Le visage embué par les larmes, Laure Goumdjou, chef service comptabilité à la commune de Bamendjou n'arrive pas encore à comprendre le triste sort qui s'abat ainsi sur cette municipalité du département des Hauts- plateaux. Hélas !

René Kamdoum, 59 ans, était à son deuxième mandat comme maire de Bamendjou. Après un premier acte concluant lors de la mandature 2013-2020, le magistrat municipal a été réélu en 2020 et a placé l'actuel mandat sous le signe de la continuité et de l'innovation dans la recherche des nouvelles ressources pour financer le développement de la commune de Bamendjou.

Avec lui, le budget de la commune est passé de 250 millions à près de 500 millions de F aujourd'hui. Mieux, la commune de Bamendjou s'est arrime au budget programme en 2017 et a décroché en 2018 le prix Pndp du Guichet performance. L'enveloppe de 50 millions reçue du Pndp a permis de construire deux ateliers de maçonnerie dans les Cetic de Bangam et Maboum, en plus des autres réalisations effectuées. Le maire René Kamdoum avait aussi noué une relation d'intercommunalité avec les communes de Batié et Penka-Michel qui a permis de décrocher un financement de près de 300 millions de F de l'Union européenne qui a facilité la réhabilitation de plusieurs points d'eau et des adductions d'eau potable dans les trois communes .

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X