Madagascar: Campagne de vaccination Covid-19 - Le ministre de la Santé ouvre le bal

La campagne de vaccination a debuté hier. Le ministre de la Santé a été le premier à se faire vacciner. Près de vingt mille personnes se sont inscrites dans tout Madagascar.

L'administration du vaccin Covishield a été lancée hier au niveau du Centre Hospitalier Universitaire Joseph Ravoahangy Andrianavalona, hier. Les agents de santé et les personnes diabétiques, parmi les groupes de personnes ciblées en sont les premiers bénéficiaires, hier. Le ministre de la San té publique présent lors de la cérémonie de lancement de la campagne a lui-même reçu sa première injection du vaccin.

D'autres personnels de santé issus de la société civile ont rejoint le rang. « Je me suis inscrit depuis longtemps. Je suis prêt à recevoir la première dose. Ce vaccin correspond parfaitement à la procédure de chaîne de froid dans le pays. En ce qui concerne l'effet indésirable et d'après ce que j'ai entendu, il se manifeste un cas sur 250.000 », témoigne le docteur Jean Claude Rakotomalala, directeur exécutif de l'ASSOS.

À 9 heures du matin, des agents de santé étaient déjà attendus au niveau du site du CHU JRA. « J'étais convaincu puisque nous côtoyons de nombreuses personnes chaque jour. Notre métier est risqué. Alors que beaucoup de Malgaches se sont déplacés à l'étranger pour recevoir leur vaccin. Nous considérons comme un privilège de recevoir ce vaccin ici dans le pays », indique Harimanda Randriarimalala, sage femme dans le CSB II Ambohimanarina. Pour le premier jour, près de deux cents agents de santé se sont fait injecter les premières doses du vaccin, hier au niveau du CHU JRA.

Observation

Dans le centre Amadia de Faravohitra, le début de la campagne a été une réussite. Quarante-quatre personnes diabétiques ont reçu la première dose du vaccin Covishield. Sans incident majeur après les procédures « Nous avons appelé les patients le dimanche afin de les notifier. A partir de ce jour (ndlr : hier), l'administration du vaccin sera effectuée sur rendez-vous pour le site Amadia », indique le docteur Haja Ramamonjisoa, directeur des opérations de l'Amadia.

Ceux qui ont obtenu la première dose vont revenir pour un rappel dans environ douze semaines. Une période d'observation sera effectuée pour chaque patient. « Les personnes vaccinées seront observées pendant plus de quinze à trente minutes. Dans les trente jours, un enregistrement électronique est effectué pour faire le suivi de chaque patient », explique le DPEV. Le rappel de cette première dose de vaccination a été indiqué dans la carte de vaccination.

« La prochaine dose sera administrée dans près de huit à douze semaines, donc entre deux à trois mois. C'est ce qui a été indiqué par l'Organisation Mondiale de la Santé», explique le docteur Rivomalala Rakotonavalona, directeur du Programme Elargi de Vaccination (DPEV). Pour l'instant, vingt-un mille cent quatre-vingt-dix personnes se sont inscrites pour se faire vacciner dans le pays.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X