Madagascar: Assemblée nationale - Le face-à-face avec le gouvernement à Ivato

Oui pour la visioconférence, non pour un face-à-face à distance. Les députés ont divisé la poire en deux. La session virtuelle par visioconférence a été bel et bien insérée dans le règlement intérieur tandis que le face-à-face avec les membres du gouvernement a fait l'objet d'un accord à part.

Les députés ont donc eu gain de cause. Il ont remis en cause la tenue de face à face avec les ministres par visioconférence. Ainsi, la rencontre des membres du gouvernement avec les députés aura lieu au CCI Ivato. Outre ce rendez-vous tant attendu avec l'équipe de Christian Ntsay, la session plénière pour le vote de la loi de finances rectificative aura également lieu au CCI Ivato. Mais crise sanitaire étant, certains députés ne pourront pas rejoindre la capitale pour cette session. Ils suivront les débats par visioconférence.

Malgré cet empêchement, on espère donc une présence massive des députés pour un rendez-vous qu'ils ont eux-mêmes exigé. Jusqu'ici l'assiduité des députés, depuis l'ère Rajaonarimampianina, tourne en moyenne autour de vingt députés par séance plénière. Les journalistes sont parfois plus nombreux que les députés présents. Plusieurs lois ont été votées par une vingtaine de députés.

Contrôle de conformité

À preuve, même en session virtuelle, ils étaient quatre vingt députés présents pour le vote du règlement intérieur. Cinquante et un ont dit oui aux dispositions réglementant la session virtuelle qui vont être envoyées à la Haute cour constitutionnelle pour contrôle de conformité avec la constitution. Parmi ces dispositions figure le vote de loi par visioconférence. « Il suffit d'appuyer sur une touche et un huissier assure le décompte des mains levées lors d'un vote par visioconférence » rassure la députée Lanto Rakotomanga, questeur chargée des relations publiques et de la loi.

Le dénombrement des députés présents à la visioconférence figure également dans ces dispositions réglementaires.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X