Madagascar: Boeny - Hausse du taux de positivité au VIH SIDA

Le nombre des personnes porteuses du Sida a connu une hausse dans le Boeny. La région est classée zone rouge après Analamanga et Atsinanana.

L'effectif des personnes atteintes du VIH/Sida a considérablement augmenté dans la région Boeny au premier trimestre et dépassé celui de l'année dernière.

Ils sont sept cent cinquante personnes porteuses du VIH/ Sida recensés depuis le début du mois de janvier jusqu'au mois de mars. Alors que lors du premier trimestre de l'année 2020, l'effectif était de six cent vingt personnes séropositives.

Parmi ces sept cent cinquante personnes, soixante-six sont des femmes enceintes. Cent personnes ayant suivi un traitement depuis l'année dernière ont disparu et ne suivent plus leur traitement, d'après le responsable. Les jeunes sont les plus exposés notamment les travailleurs de sexe (TDS) et les homosexuels (Men sex with men ou MSM) âgés de 18 ans à 30 ans. « Le dépistage est suspendu cette année car le réactif utile pour le test est épuisé. L'année dernière, dix personnes étaient séropositives au sein de mon cabinet, le test est payant contrairement au sein des CSB. La pauvreté et le chômage en sont les grandes causes de ce fléau à Mahajanga. Un réseau de proxénétisme existe à Mahajanga et situé près du croisement à Tsararano. Ces MSM sortent avec des étrangers qui leur proposent beaucoup d'argent en contrepartie », a déclaré un médecin référent.

Un dépistage de masse a été effectué en 2020 dans les fokontany d'Ambovoalanana, Aranta et Ambalavola, pour ce cabinet privé. Aujourd'hui, l'action est interrompue faute d'aide. Les CBS de Tanambao Sotema et de Mahabibo, par ailleurs, se chargent gratuitement du dépistage mais depuis la pandémie, les dépistages ont nettement diminué.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X