Congo-Kinshasa: Des troubles après la destitution de Zoe Kabila comme gouverneur du Tanganyika

En RDC, Zoé Kabila Mwanzambala, le gouverneur déchu de la province du Tanganyika, accueille le vote de l'assemblée provinciale avec philosophie. Il demande à la population de rester calme. Tout le contraire des autres membres de sa famille politique et biologique.

Des bandes de jeunes ont attaqué les résidences des députés provinciaux étiquetés membres de l'Union sacrée de la Nation qui ont, selon eux, voté pour la déchéance du gouverneur Zoé Kabila Mwanzambala et de son équipe. Jaynet Kabila, députée nationale et sœur aînée du gouverneur déchu, a appelé la population à se prendre en charge pour dénoncer ce qu'elle et d'autres acteurs politiques considèrent comme une violation de la Constitution.

Appel au calme

Contrarié par les violences observées dans la province, Zoé Kabila a appelé la population au calme. Message qu'il a fait passer par le biais du porte-parole du gouvernement provincial du Tanganyika, Dieudonné Kamona. Zoé Kabila attend également que la justice congolaise se prononce sur le droit dans l'affaire de sa destitution de jeudi lors d'une plénière qui n'a réuni que treize élus locaux membres de l'Union sacrée de la Nation.

Zoé Kabila estime qu'il paye pour son refus d'adhérer à la plate-forme Union sacrée de la Nation initiée par le chef de l'État qui a mis fin à la coalition FCC/CACH. L'arbitrage de la Cour constitutionnelle est attendu avec impatience.

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X