Algérie: Zones d'ombre - Des efforts en cours pour trouver des solutions au problème du foncier

Skikda — Le chargé de mission auprès de la Présidence de la République, Brahim Merad, a indiqué dimanche depuis la commune de Tamalous (60 Km à l'ouest de Skikda) que "des efforts sont en cours pour trouver des solutions adaptées au problème du foncier destiné à la réalisation de logements ruraux et de projets publics dans les zones d'ombre à travers le territoire national".

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, est parfaitement au fait de la problématique du foncier qui se pose dans toutes les wilayas du pays, a précisé M. Merad à la presse en marge du lancement du projet de restauration de l'école primaire dans la région reculée "Sra Lahnech" dans la commune de Tamalous, dans le cadre de sa visite de travail et d'inspection de deux jours dans la wilaya.

Rencontrant les habitants des régions reculées qu'ils a visitées, dimanche, dans les communes de Oued Z'hor, Ouled Attia, Zitouna, Kerkera et Tamalous, le responsable a assuré que toutes les préoccupations des zones d'ombre que compte le territoire national "ont été identifiées, cernées et intégrées dans l'application électronique en vue d'un suivi minutieux".

Lors de sa visite des zones d'ombres des communs de la partie ouest, le chargé de mission à la Présidence de la République a supervisé le lancement de plusieurs projets visant à améliorer les conditions de vie des habitants, notamment la mise en service du système d'alimentation en eau potable, l'extension de l'électricité rurale et l'approvisionnement de de certaines habitations rurales éparses en énergie solaire.

Au premier jour (samedi) de sa visite de travail et d'inspection dans la wilaya de Skikda, M. Merad avait supervisé le lancement de plusieurs projets dans les communes de la partie est de la wilaya (Bekkouch Lakhdar, Es Sebt, Ouled Hbaba, El Harrouch et Ben Azzouz) et écouté les préoccupations de leurs habitants.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X