Congo-Kinshasa: Autoproclamé Secretaire général de l'UDPS/Tshisekedi, Guy Bao Ebamu sème la confusion à la 10ème rue

Une information a circulé sur la toile et dans certains médias locaux annonçant, pour le dimanche 9 mai, un meeting au terrain de la place 7ème rue Limete, avec comme animateur un certain Guy Bao Ebamu, membre très connu de l'UDPS/Tshisekedi.

L'auteur du document prétend être le Secrétaire général de l'UDPS/Tshisekedi, alors que ce poste est actuellement occupé par Augustin Kabuya.

Une certaine opinion s'interroge sur le pourquoi de cette usurpation ? D'autres estiment que Guy Bao Ebamu veut-il s'arroger illégalement ce pouvoir et entretenir la confusion au sommet du parti présidentiel, au moment même où la dynamique de la redynamisation du parti initiée depuis le 7 mars 2021 dernier par le SG Augustin Kabuya poursuit son bon train avec succès.

Certaines sources affirment que Guy Bao Ebamu travaillerait actuellement à la présidence de la République, au sein de l'agence pour la prévention et la lutte contre la traite des personnes où il serait Coordonnateur Adjoint.

A en croire nos confrères de Liberté Plus, après une enquête minutieuse, il s'est avéré qu'une envie démesurée et une haine viscérale rongeaient l'homme au point de défier les officiels de l'UDPS dont le Président a.i Jean-Marc Kabund et le Secrétaire Général Augustin Kabuya, qu'il combattait, parfois indirectement, à travers quiconque appuyait leurs actions.

Ainsi, la même source renseigne que le Secrétaire Général-Adjoint de l'UDPS après le Congrès de 2018 ayant propulsé M. Félix Tshisekedi au poste de Président de l'UDPS, Guy Bao Ebamu aurait été suspendu de son poste en 2020 par le Président a.i de son Parti pour désobéissance caractérisée aux directives du parti, que plus tard, il sera écarté de la hiérarchie après la nomination de nouveaux Secrétaires Généraux Adjoints de l'UDPS en 2021, parmi lesquels il ne figurait pas. A l'instant, Guy Bao Ebamu demeure à ce jour un combattant ordinaire et n'occupe aucune fonction officielle au sein de l'UDPS.

Selon les observateurs avertis, Guy Bao Ebamu risquerait une sanction draconienne, en l'occurrence l'exclusion de l'UDPS/Tshisekedi, au même titre que Bruno Tshibala Nzenzhe et Valentin Mubake. D'autres sources anonymes s'interrogent de savoir si y aurait-il une main noire qui se profile derrière cette violation intentionnelle des règles internes. Autant d'interrogations qui alimentent les conversations dans le chef du parti de la 10ème rue, en particulier, et sur la scène politique congolaise, en général.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X