Algérie: Les forces d'occupation marocaines arrêtent et torturent un éminent activiste sahraoui de l'ISACOM

Les forces d'occupation marocaines ont enlevé et torturé un militant sahraoui, Hasan Dalil, membre de l'Initiative sahraouie contre l'occupation(ISACOM) et de l'ONG Protection de l'environnement au Sahara occidental, a indiqué lundi l'organisation.

"Le militant sahraoui a été expulsé de force du domicile de l'activiste et ancienne détenue politique, Hasanna Douihi, et transféré à la Direction de la sécurité de l'occupation marocaine, où il a été soumis à des tortures psychologiques et physiques", a précisé l'ISACOM, soulignant que la raison de son arrestation était peut-être pour avoir hissé le drapeau national de la RASD sur le toit de son domicile.

Dans une communication conjointe adressée récemment au gouvernement marocain, des experts des droits humains de l'ONU ont confirmé "les violations systématiques et généralisées perpétrées par le régime marocain au Sahara occidental occupé, pointant un "environnement hostile" au travail de défense des droits de l'Homme dans ce territoire non autonome.

Les victimes mentionnées dans la communication conjointe sont des activistes sahraouis bien connus du territoire occupé qui ont soumis des plaintes de droits de l'homme à l'ONU. Il s'agit, entre autres, de Naziha El Khalidi, Aminatou Haidar, Mahfouda Bamba Lafgir et Yahya Mohamed Elhafed Iaazza.

Les experts se sont dits préoccupés "par ce qui semble attester d'un manque de sécurité et d'un environnement hostile envers défenseurs et défenseuse des droits de l'Homme au Maroc et au Sahara occidental", citant d'autres formes de répression, notamment les actes de torture, les poursuites judiciaires, les menaces et la surveillance constante.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X