Algérie: Diverses formules pour promouvoir la formation des personnes aux besoins spécifiques

Touggourt — La ministre de la Formation et de l'Enseignement professionnels, Mme.Hoyem Benfreha, a indiqué lundi à Touggourt que le secteur offrait diverses formules de formation pour les personnes aux besoins spécifiques.

"Le secteur assure diverses formules de formation professionnelle en direction des personnes aux besoins spécifiques, dans le cadre de la prise en charge de cette catégorie, qui reste une des priorités de l'Etat", a affirmé la ministre lors d'une visite de travail d'une journée dans cette wilaya.

Dans une allocution prononcée à l'Institut national spécialisé de la formation professionnelle "INSFP- Chahid Hocine Merkhoufi", en présence de cadres du secteur, de stagiaires et de représentants de la société civile, Mme.Benfreha a déclaré que le secteur assure à cette catégorie sociale un cadre de formation adapté lui permettant de valoriser son potentiel scientifique et professionnel.

Le secteur a également ouvert des sections détachées auprès d'organismes relevant des secteurs de la Santé et de la Solidarité nationale, ainsi qu'auprès du mouvement associatif, des mécanismes ayant permis de former des milliers de jeunes aux besoins spécifiques.

Durant l'année 2020, par exemple, ont été formés pas moins de 778 handicapés physiques, dont 250 filles, a précisé la ministre.

Et de souligner dans ce contexte que "l'amélioration de la situation de cette catégorie sociale, en veillant à lui donner la possibilité véritablement de s'impliquer et de contribuer au développement économique du pays, était au cœur de l'action du Gouvernement, d'où la nécessité de fédérer les efforts pour valoriser et promouvoir le potentiel et le savoir-faire de cette catégorie".

Mme.Hoyem Benfreha a annoncé, par ailleurs, la conversion du centre de formation professionnelle et d'apprentissage (CFPA) "Moudjahid Mohamed Boukerche", dans la commune de Zaouia El-Abidia (wilaya de Touggourt) et d'un autre dans la commune de Beni-Yakhlef (wilaya de Béni-Abbès) en centres spécialisés de la formation professionnelle pour personnes aux besoins spécifiques (handicapés physiques).

L'ouverture de ce type de centres dans ces deux wilayas du Sud vise à atténuer les contraintes, notamment celles de l'éloignement, et à rapprocher ainsi les structures de la formation des catégories aux besoins spécifiques, a-t-elle dit.

Auparavant, la ministre de la Formation et de l'Enseignement professionnels s'est enquise des conditions de formation au niveau du CFPA de la commune Zaouia El-Abidia, avant de visiter le siège de Kahrif (filiale du groupe Sonelgaz) où une présentation lui a été faite sur la convention de partenariat signée par le secteur avec cette entreprise, en vertu de laquelle sont assurées des formations pratiques aux stagiaires.

La première concerne la coordination sur les différentes opérations en rapport avec la formation pratique des stagiaires et des formateurs ainsi que l'assistance des personnes handicapées.La seconde porte sur une implication du secteur de la Formation et de l'Enseignement professionnels dans les différentes campagnes de sensibilisation visant à réduire les accidents de circulation.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X