Tunisie: Foot - L1 - Le S.Tunisien demande des arbitres étrangers pour son match face au C.Africain

Tunis — Le Stade Tunisien annonce, mardi, dans un communiqué, qu'il va demander à la Direction Nationale d'Arbitrage de recourir à des arbitres étrangers pour diriger son match décisif pour le maintien qui l'opposera au Club Africain le 19 mai au stade Enneifer au Bardo, pour le compte de la 26e et dernière journée de la Ligue 1 du football professionnel.

Le match est d'une grande importance aussi bien pour les deux équipes concernées par le maintien, puisqu'une défaite condamnerait l'une ou l'autre à la relégation en Ligue 2, rappelle-t-on.

Le Stade Tunisien occupe la 11e place ex aequo avec l'ES Metlaoui avec 29 points chacun, à une longueur d'avance dur le CA Bizertin, avant-dernier, tandis que le C.Africain est 9e avec 30 points partagés avec l'US Monastir, l'O.Béja et l'US Tataouine. Toutes ces équipes sont sous la menace d'accompagner la JS Kairouan en Ligue 2 la saison prochaine.

L'instance dirigeante du Stade Tunisien a, par ailleurs, démenti les rumeurs portant sur la possibilité de changer le lieu du match à ce moment précis», soulignant qu'elle «n'acceptera en aucune manière de renoncer à son droit de jouer sur le terrain du stade Hédi Enneifer et il n'est pas question de changer de stade.

Elle a également appelé "toutes les composantes du jeu, les structures sportives et toutes les parties responsables à ce que l'application de la loi et l'impartialité entre toutes les parties soit le slogan de la dernière journée, ajoutant: "Nous serons les premiers à respecter la loi, mais en même temps, nous n'autoriserons aucune infraction et nous avertissons que toute violation des droits et intérêts de l'équipe nous fait perdre le contrôle des supporters. "

Le communiqué intervient à la suite "des événements et des faits suspicieux qui affectent la transparence et la crédibilité du championnat", selon le club qui appelle les organisateurs de ce match décisif face au C. Africain à "veiller au bon déroulement de la rencontre, en termes d'organisation et de sécurité, et de ne pas permettre à quiconque n'a pas le droit d'être sur le stade ou à proximité".

A La Une: Tunisie

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X