Algérie: Concrétisation de plus de 52% des projets de développement au profit des zones d'ombre

Constantine — Le chargé de mission à la Présidence de la République, Brahim Merad a indiqué depuis la commune d'Ibn Ziad (24 km à l'ouest de Constantine) que "52% des projets de développement programmés dans les différentes zones d'ombre à travers le pays ont été concrétisés afin de répondre aux besoins de leurs habitants".

Dans une déclaration à la presse, en marge de sa supervision du lancement du projet de raccordement au gaz naturel au profit de 75 maisons de la zone d'ombre "Rebiai", même collectivité locale, dans le cadre d'une visite de travail et d'inspection dans la wilaya de Constantine, M. Merad a précisé que "le Gouvernement a satisfait 52% des besoins de huit millions d'habitants dans 15046 zones d'ombre, recensées en Algérie, à travers la réalisation de nouvelles routes et l'aménagement d'autres dégradées et le raccordement aux réseaux d'eau potable, d'électricité, de gaz et d'assainissement, en sus la garantie de la couverture sanitaire, l'éclairage public et les installations sportives.

Le financement de projets orientés aux zones d'ombre a reposé sur diverses sources, tels le Programme de développement municipal, celui de développement de la steppe et le Fonds de garantie et de solidarité des collectivités locales, à travers la mobilisation des allocations financières estimées à près de 599 milliards DA, lesquelles ont permis de rattraper le retard accusé dans le domaine du développement local, d'atténuer la souffrance des habitants de ces zones et de lever les problèmes et les obstacles auxquels ils sont confrontés dans leur vie quotidienne.

Inspectant les zones reculées de la commune de Zighoud Youssef (27 km au nord de Constantine), M. Merad a écouté un exposé sur l'état d'avancement de 38 projets de développement enregistrés au profit de ces zones d'habitations, dont six ont été réceptionnés, avant de se rendre dans la commune de Beni Hemidan, où il a reçu des explications sur tous les projets visant l'amélioration des zones d'ombre.

M.Merad a également inspecté plusieurs projets de raccordement aux réseaux d'eau potable et d'assainissement dans les régions de "Lahouima" et "Chaibia" (commune de Beni Hemidan), avant de superviser la mise en service de deux réseaux de distribution d'électricité et de gaz au profit de 230 habitants des villages de Tlillani Ammar, Rebiai Aissa et El Malha dans la commune d'Ibn Ziad.

Au cours de sa visite dans les différentes zones d'ombre des communes de Zighoud Youssef, Beni Hemidan et Ibn Ziad, M. Merad a longuement écouté les préoccupations des habitants de ces zones, leur assurant que l'Etat avait réalisé des dizaines de milliers de projets de développement et qu'elle est au fait de toutes les insuffisances enregistrées dans ces zones et leur accorde un intérêt particulier.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X