Ile Maurice: Violence - Un voleur tabassé, une femme frappée et un employé agressé...

Les comptes rendus de la police sont sans équivoque concernant le degré de violence qui a atteint notre société. Différentes affaires, des endroits et des personnes distincts, mais toujours des agressions, de la colère...

Dans une tentative de vol à Plaine Verte, un homme a été tabassé. Un habitant de Ste Croix de 39 ans a été admis à l'hôpital Dr A G Jeetoo à Port-Louis tôt ce mardi 11 mai. Il a été surpris tentant de voler une moto. Le propriétaire du deux-roues, un homme de 34 ans, alerté par des bruits étranges est sorti dans la rue pour s'enquérir de la situation.

Il a aperçu un homme qui essayait de briser le cadenas de sa moto garée devant sa porte. L'habitant de Plaine-Verte a appelé à l'aide. Des voisins sont intervenus et ont battu le suspect. La police de la région a été alertée. Un sac contenant des câbles électriques et des outils a aussi été saisi sur lui.

Sabre et bouteille

Une femme de 19 ans, mère d'une fillette de 4 ans, allègue avoir été agressée à coups de sabre et de bouteille de bière par son concubin après une dispute.

La victime, domiciliée dans la capitale, a porté plainte au poste de police de Roche-Bois, lundi 10 mai. Les faits se seraient produits le 7 mai.

La plaignante a expliqué aux enquêteurs que son concubin aurait aussi frappé l'enfant dans le dos.

La mère et la fille, qui ont subi des blessures superficielles, ont reçu des soins à l'hôpital Dr A. G. Jeetoo à Port-Louis.

Bousculé au marché

Au marché de Port-Louis, un employé de la municipalité accuse un artiste d'agression. Selon le «refuse collector» de 52 ans, il était de service devant l'entrée principale du marché, lundi 10 mai, lorsqu'un individu sans masque aurait essayé de sortir par la même porte.

Le quadragénaire dit avoir expliqué à l'homme que selon les règles sanitaires en cours il devait emprunter l'autre portail. En raison du Covid-19, il n'y a qu'une seule sortie et entrée. Mais l'individu, un artiste qu'il a reconnu, l'aurait malmené, poussé contre la porte et aurait fait fi de ses directives.

La victime a porté plainte au poste de police de Pope Hennessy. Elle dit pouvoir reconnaitre le suspect qui n'avait pas de masque non plus.

Contacté, l'artiste connu des services de police, affirme qu'à aucun moment il n'a bousculé qui que ce soit dans la capitale.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X