Congo-Kinshasa: Mission de l'ONU en RDC - Déploiement des unités de réaction rapide supplémentaires

Ces unités annoncées par le secrétaire général adjoint de l'ONU chargé des opérations de maintien de la paix, Jean-Pierre Lacroix, qui vont renforcer la mission onusienne dans le pays, vont poursuivre la collaboration avec les nouvelles autorités militaires nommées dans les provinces du Nord-Kivu et de l'Ituri.

Les Nations unies sont en train de déployer les unités de réaction rapide supplémentaires en République démocratique du Congo (RDC). A en croire le secrétaire général adjoint des Nations unies chargé des opérations de paix, Jean-Pierre Lacroix, qui a livré cette information dans une interview accordée le 10 mai 2021 à la radio onusienne, ces unités vont poursuivre la collaboration avec les nouvelles autorités militaires nommées dans les provinces du Nord-Kivu et de l'Ituri. « La décision du président Tshisekedi traduit une volonté d'engager davantage des forces pour traiter le problème d'insécurité dans la partie est du pays. Nous travaillons ensemble. De notre côté, nous travaillons pour renforcer la Monusco dans la région en attendant la Brigade d'intervention rapide. Nous sommes en train de déployer les unités de réaction rapide supplémentaires », a affirmé Jean-Pierre Lacroix. Et de précisé qu'il y a une réponse qui va au-delà de la dimension sécuritaire.

Jean-Pierre Lacroix a, en effet, relevé le besoin d'une approche intégrée qu'il faut explorer et travailler avec les autorités congolaises. « Il faut une approche intégrée qui prenne en compte tout ce qui alimente les conflits dans ces régions de l'est du Congo : les tensions ethniques, l'économie criminelle, des frontières qui sont poreuses qui encouragent un certain nombre de trafics », a-t-il expliqué, avant de noter qu'ils sont également en train de travailler pour faire en sorte que l'exploitation des ressources naturelles de ces régions bénéficient au pays et à la communauté, et non pas aux circuits criminels

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X