Maroc: Béni Mellal - Quand les terrasses des cafés prennent des airs de sanctuaires du livre

Béni Mellal — Alors que le mois béni de Ramadan tire à sa fin et que les examens de fin d'année pointent déjà le bout de leur nez, les cafés de Béni Mellal prennent des airs de bibliothèques, de lieux d'études, de sanctuaires qui célèbrent l'écrit, le livre...

Dès les premières heures de la journée, les cafés et salons de thé de Béni Mellal, en ce mois de piété et d'abstinence, sont envahis par une nouvelle clientèle qui espère jouir d'un moment de tranquillité, goûter au bonheur de la lecture, se plonger dans un bon livre.

A l'intérieur comme en terrasses, les cafés se bondent de monde mais dans le strict respect des mesures préventives et sanitaires. Pris d'assaut par des hordes d'étudiants qui y trouvent l'endroit idéal pour réviser leurs cours individuellement ou collectivement, faire des recherches, préparer leurs examens.

Les cafés sont désormais des endroits de prédilection pour les étudiants qui n'aiment pas préparer leurs examens chez eux ou en bibliothèques pour une raison ou une autre. Ils constituent en fait une bonne alternative aux lieux de révision traditionnels, car ils proposent des espaces calmes, aérés, spacieux et surtout équipés d'Internet, cet outil de travail désormais indispensable à tout étudiant.

En raison de l'interdiction d'ouverture pendant le soir, pandémie du nouveau Coronavirus oblige, plusieurs cafés de la place, en particulier ceux jouxtant les facultés et les grandes écoles, ont décidé d'accueillir à partir de 10 heures du matin, gracieusement ou en contrepartie de sommes symboliques, les étudiants souhaitant effectuer des révisions en perspective des examens qui approchent à grands pas.

C'est pour des raisons multiples que les étudiants et les chercheurs fréquentent de plus en plus les cafés en cette période de l'année. Si certains s'y rendent pour travailler dans une ambiance détendue loin de la pression qu'exercent généralement les parents sur leurs enfants durant la période des examens, d'autres y élisent domicile pour retrouver les amis et réviser en groupe dans un cadre agréable et sympathique.

Dans le quartier estudiantin de Ouled Hamdane, nombreux sont les étudiants qui se donnent rendez-vous chaque jour dans les dizaines de cafés donnant sur les rues non passantes afin de réviser leurs cours ensemble, dans le calme et dans des conditions propices à la concentration et à l'échange.

Nadir, étudiant à la faculté des lettres et des sciences humaines de Béni Mellal est un de ces adeptes de la préparation des examens dans les cafés et salons de thé. "Ce sont des lieux qui offrent un environnement et une ambiance propice au travail en groupe", a-t-il déclaré au micro de M24, la chaîne d'information en continu de l'Agence marocaine de presse (MAP).

Même son de cloche pour Hassan, étudiant en journalisme, qui relève que les cafés sont de plus en plus prisés par les étudiants en cette période de canicule et de préparation des examens car ils sont dotés de tous les moyens de confort, fauteuils aux assises larges et moelleuses, climatisation, wifi gratuit...

C'est l'endroit indiqué pour les étudiants souhaitant travailler dans une bonne ambiance et dans un cadre agréable, a indiqué pour sa part Yassin, étudiant en management, notant que les cafés sont très fréquentés par les étudiants durant la période des examens et qu'il vaut toujours mieux s'y rendre assez tôt dans la journée afin de trouver des places libres.

Les révisions dans les cafés se font de plus en plus populaires de nos jours. C'est la tendance aujourd'hui chez les étudiants en quête de cadres appropriés et suffisamment calmes pour étudier et se préparer aux examens dans une atmosphère studieuse et apaisante.

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X