Gabon: CERGEP - Les recommandations du Séminaire sur les flux migratoires

Les questions sur "La maîtrise des frontières maritimes, des flux migratoires et l'insécurité maritime" ont été évoquées par les experts du Centre d'Études et de Recherches en Géosciences politiques et Prospectives(CERGEP). C'était lors du séminaire organisé par le ministère gabonais en charge des Affaires étrangères, via la Direction générale du Droit de la Mer. Ledit séminaire s'est déroulé du 05 au 07 mai dernier à Libreville dont les recommandations ont été lues par Christian Wali-Wali, Secrétaire Permanent du CERGEP.

Trois jours durant, les experts du Centre d'Études et de Recherches en Géosciences politiques et Prospectives(CERGEP), dirigé par le Professeur Marc-Louis Ropivia, les agents de Défenses et de Sécurité nationale, les cadres du ministère des Affaires étrangères, conduits par Denise Landria Ndembi Nziengui, Secrétaire Général Adjoint ont réfléchi sur le thème : "La maîtrise des frontières maritimes, des flux migratoires et l'insécurité maritime".

A la fin du séminaire, le Professeur Marc-Louis Ropivia fera savoir que les échanges des participants ont abouti au constat manifeste d'un déficit de ressources humaines spécialisées en Droit de la Mer dans les différentes entités administratives du Gabon chargées du traitement des affaires maritimes. Au regard de ce qui précède, il s'est ainsi dégagé les recommandations suivantes :

- Intégrer dans le système éducatif national les enseignements relatifs aux questions maritimes ;

- Créer, au sein de la Direction Générale du Droit de la Mer, un centre de documentation maritime doté d'une cartothèque ;

- Instaurer une journée nationale de la mer ;

- Assurer la formation multiforme du personnel maritime ;

- Créer une chambre judiciaire dédiée aux questions maritimes.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X