Afrique de l'Ouest: L'Union européenne renonce à verser une partie de son aide au Mali

Pas moins de 38 millions et demi d'euros étaient destinés au Trésor malien au titre de 2020. Les autorités de Bamako n'ont pas atteint les objectifs conjointement fixés avec Bruxelles. Ce n'est pas la première fois que l'Europe suspend son appui budgétaire à un pays du Sahel, mais c'est la première fois qu'elle le fait savoir publiquement.

Comme d'autres pays du Sahel, le Mali avait déjà subi au cours des dernières années des reports de l'aide budgétaire européenne. Mais l'information était restée totalement confidentielle. Cette fois c'est Josep Borrell lui-même, le Haut représentant européen aux affaires étrangères, qui l'a publiquement évoqué lors de sa tournée africaine.

L'aide budgétaire, en parallèle des programmes d'aide ficelés de A à Z par les bailleurs ou des aides aux ONG ou aux agences onusiennes, est versée directement au Trésor des États bénéficiaires, à charge pour eux de réaliser les objectifs définis conjointement avec Bruxelles, en terme par exemple de recrutement de médecins dans les hôpitaux, de créations de cantines scolaires, ou de bancarisation du paiement des militaires. Ces deux derniers indicateurs en particulier laissaient à désirer au Mali.

Les fonds non versés seront réalloués à l'enveloppe globale de 100 millions d'euros promise par Josep Borrell au Mali pour l'organisation d'élections et un certain nombre de réformes.

Illustration de la nouvelle stratégie européenne au Sahel : un partenariat ambitieux, mais aussi plus efficace et plus transparent au bénéfice des populations du Sahel.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X