Algérie: Anniversaire de la création du Front Polisario - La lutte se poursuivra jusqu'au recouvrement de la souveraineté sahraouie

Dans une déclaration à l'APS à l'occasion du 48e anniversaire de création du Front Polisario, M. Taleb Omar a fait savoir que le Front avait réussi à "faire face, un demi siècle durant, à toutes les manoeuvres de l'occupant marocain pour légitimer son occupation au Sahara occidental"

BIR LAHLOU (Territoires sahraouis libérés) - Le secrétaire général du ministère sahraoui de la Sécurité et de la Documentation, Sidi Oukal, a affirmé lundi que la lutte armée se poursuivra jusqu'au recouvrement par le peuple sahraoui de sa souveraineté sur l'ensemble de ses territoires.

Dans une déclaration à l'APS, à l'occasion de la célébration du 48e anniversaire de la création du Front Polisario, M. Oukal a précisé que le Front Polisario, qui a été créé en mai 1973, a "réussi à bâtir une armée intégrée et dotée de moyens considérables".

"L'armée sahraouie a une grande expérience du combat militaire et le secret de sa force réside dans sa doctrine fondée sur le devoir national pour la libération de ses territoires", a-t-il soutenu.

Et de rappeler que "l'armée sahraouie a d'abord lutté contre la colonisation espagnole puis contre l'occupation marocaine, infligeant à l'armée marocaine d'énormes pertes dans des batailles menées, 16 années durant, et aboutissant à sa reconnaissance du droit du peuple sahraoui à l'autodétermination à la signature d'un accord de cessez-le-feu".

"Une deuxième guerre de libération au cours de laquelle l'armée sahraouie a démontré des aptitudes de combat exceptionnelles et une détermination inébranlable à libérer la patrie", a-t-il souligné.

"Depuis le retour à la guerre, il ne se passe pas un jour sans que des combats ne soient menés contre les forces marocaines qui ont subi des pertes importantes sur les plans humain, matériel et moral en premier lieu."

Sidi Oukal a également promis de faire subir à l'armée marocaine d'autres défaites, affirmant que "notre bataille se poursuivra et s'intensifiera".

Lire aussi : 48e anniversaire de création du Polisario: une expérience pionnière dans la lutte ayant déjoué les visées de l'occupant marocain

Il a également indiqué que le Maroc, en violant l'accord de cessez-le-feu, "a commis une grave erreur, car l'armée sahraouie est tout à fait prête à expulser le dernier soldat marocain et à bâtir son Etat indépendant sur l'ensemble de ses territoires".

"Nous menons une guerre populaire de longue haleine", a-t-il ajouté, soulignant que "tout le peuple sahraoui demeure fermement attaché à son droit à l'autodétermination, d'où la force de l'armée sahraouie qui réside dans son combat pacifique dans les villes occupées".

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X