Congo-Brazzaville: Assainissement - Des voiries urbaines aménagées à Brazzaville

Les travaux de construction de 10 km de voiries urbaines par pavage dans les quartiers Moukoundzi-Ngouaka (Makélékélé) et Soukissa (Ouenzé), réalisés dans le cadre du projet de développement urbain et de restructuration des quartiers précaires (Durquap), sont arrivés à terme.

Avant de remettre officiellement les ouvrages à la mairie de Brazzaville, la commission nationale chargée de contrôle, composée des techniciens du ministère des Grands travaux, de la municipalité et du projet Durquap, a procédé les 10 et 11 mai à une réception provisoire des travaux.

À Moukoundzi-Ngouaka, il s'agit de onze ruelles soit 5km de voiries totalement rénovées par la société chinoise Stecol Corporation en huit mois. Auparavant inaccessible, ce quartier est désormais ouvert à la circulation à la grande satisfaction des riverains qui n'ont pas tari d'éloges à l'endroit du gouvernement.

« Nous sommes contents des travaux réalisés. Il était difficile qu'un taxi vienne ici. Grâce à ces voies aménagées, on peut trouver un taxi devant la parcelle », s'est réjoui Fiston Ngoma, habitant la ruelle Adamo-Matéta.

Comme à Moukoundzi-Ngouaka, les habitants du quartier Sukissa ont également exprimé leur satisfaction. C'est le cas de Saturnin Obondo, habitant la rue Malanda qui était inaccessible en saison de pluies.

« Je suis content et fier du changement produit dans notre quartier. Pendant plusieurs années, on a vécu dans l'enclavement. Pour avoir un moyen de déplacement, on allait soit à Texaco soit à Moukondo, c'était pénible. Tout cela fait désormais partie du passé », a-t-il dit.

Les 5km de voiries pavées à Sukissa sont réalisées par la société Razel. Débutés en août dernier, les travaux sont totalement achevés, en dehors de quelques détails à mettre au point avant de remettre l'infrastructure au maître d'ouvrage.

« Dans l'ensemble, les travaux sont bien exécutés. Comme aucune œuvre humaine n'est parfaite, l'entreprise devra procéder aux dernières retouches avant la réception officielle des ouvrages », a précisé Itoua Aurélien Christian Roger, directeur des services techniques municipaux à la mairie de Brazzaville.

Cofinancé par le Congo et la Banque mondiale, le projet Durquap a pour objectif d'améliorer l'accès aux infrastructures de base pour les populations vivant dans les quartiers précaires de Brazzaville (Moukoundzi-Ngouaka et Sukissa) et de Pointe-Noire (Tchiniambi, Mboukou). Débuté en février 2016, le projet prend fin en mai 2021.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X