Congo-Brazzaville: Coopération militaire - Les FAC et les forces françaises au Gabon envisagent un partenariat "dynamique"

Les Forces françaises au Gabon envisagent un partenariat "dynamique" avec les Forces armées congolaises (FAC), a indiqué le 11 mai à Brazzaville, le commandant des éléments français en terre gabonaise, le général Jean-Pierre Perrin, à l'issue d'un échange avec le ministre de la Défense nationale, Charles Richard Mondjo.

« C'est mon dernier passage à Brazzaville. Je quitte mes fonctions de commandant des éléments français au Gabon que j'occupe depuis 2018, au terme de trois années très riches et passionnantes. C'était l'occasion avec monsieur le ministre de faire un bilan de la formation et du partenariat militaire opérationnel entre les éléments français au Gabon et nos frères d'armes congolais », a commenté le général Jean-Pierre Perrin.

Selon lui, il est question de « voir également les perspectives d'avenir avec les nouveaux sujets qui apparaissent en particulier dans tout ce qui touche à l'action de l'Etat en mer ; à l'exploitation illégale des ressources dans un cadre, non seulement bilatéral, mais aussi sous l'impulsion de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC) ».

A ce sujet, a-t-il poursuivi, environ sept cent quatre-vingt stagiaires congolais ont été formés par ce dispositif en 2019 ; l'année 2020 étant marquée par la Covid-19, avec moins de formés à peine quatre-vingt, progressivement en 2021 avec la reprise des activités, environ quatre cent quatre-vingt stagiaires congolais seront formés.

Le programme de formation englobe tout le secteur stratégique, particulièrement des opérations spéciales jusqu'aux transmissions, en passant par les techniques particulières du domaine militaire mais également de soutien. Il s'agit, en fait, de tout ce qui permet à une armée de se projeter mais aussi d'accomplir ses missions.

Les éléments français au Gabon, rappelons-le, sont un dispositif opérationnel de coopération. Leur vocation première est de mettre à la disposition des partenaires des onze pays de la CEEAC leur savoir-faire, de manière à pouvoir améliorer leurs capacités à conduire les opérations en matière de la paix, qu'il s'agisse de celles de l'ONU ou de l'Union africaine.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X