Sénégal: Violences à Jérusalem - Médina Baye dénonce "une intention manifeste de faire mal" aux musulmans

Kaolack — La cité de Médina Baye, dans la commune de Kaolack (centre), a condamné mardi les violences survenues à Jérusalem, les assimilant à "une intention manifeste de faire mal à [la] communauté mondiale musulmane".

"Ces violences meurtrières ne sont qu'une énième agression à l'encontre d'habitants palestiniens victimes d'inacceptables privations des droits les plus élémentaires comme le droit à la vie", a soutenu le porte-parole de Médina Baye, Cheikh Mouhamadou Mahi Aly Cissé, dans un communiqué transmis à l'APS.

La mosquée al-Aqsa, la plus grande mosquée de Jérusalem et troisième lieu saint de l'islam, a été envahie par les forces armées israéliennes, depuis plusieurs, selon des médias internationaux.

Selon les mêmes sources, les affrontements entre les Israéliens et le Hamas, un mouvement islamiste palestinien, ont fait une vingtaine de morts et quelque 500 blessés à Jérusalem.

"Il y a là une intention manifeste de faire mal à une communauté mondiale musulmane qui compte des milliards de membres", a dénoncé le porte-parole de Médina Baye, l'un des principaux foyers sénégalais de la tidjaniya, une confrérie soufie.

Les Palestiniens disent être victimes d'une violence entretenue par l'armée israélienne.

"Le khalife de Médina Baye, Cheikh Mouhamadoul Mahi Ibrahima Niass, condamne fermement les violences meurtrières dont sont victimes les Palestiniens", lit-on dans le communiqué de son porte-parole.

Le guide religieux "appelle la communauté internationale à faire preuve de plus de responsabilité, d'engagement et de justice pour trouver les voies et moyens d'une résolution pacifique de ce vieux conflit".

Il appelle les parties concernées à "respecter les droits inaliénables du peuple palestinien".

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X