Afrique: Covid-19 - 300.000 doses de vaccin offertes par Pékin attendues en fin de semaine (ambassade)

Dakar — Le Sénégal recevra du gouvernement chinois à la fin de cette semaine, un don composé de de 300.000 doses du vaccin Sinopharm contre la COVID-19 et 300.800 seringues avec aiguilles, annonce un communiqué reçu à l'APS.

Ce don est destiné à accompagner les efforts des autorités sénégalaises dans la lutte contre la pandémie, explique l'ambassade de Chine.

À travers ce don, souligne sa représentation diplomatique, la Chine réaffirme son amitié et sa solidarité à l'égard du Sénégal qu'elle considère comme "un pays frère", ainsi que son attachement à la coopération sino-sénégalaise.

Ces 300.000 doses de vaccin Sinopharm, dont le transport sera assuré par la compagnie nationale Air Sénégal, vont arriver à Dakar vers la fin de cette semaine, précise le communiqué.

En février 2021, la Chine a été le premier pays à fournir au Sénégal ses premiers vaccins anti-Covid 19, avec un lot de 200.000 doses de son laboratoire Sinopharm, lui permettant d'être le premier pays ouest-africain à lancer sa campagne nationale de vaccination.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a accordé, vendredi, son homologation d'urgence au vaccin contre la COVID-19 fabriqué par le groupe pharmaceutique chinois Sinopharm à Beijing, devenu ainsi le sixième vaccin à recevoir la validation de l'OMS pour sa sécurité, son efficacité et sa qualité.

Il s'agit également de la première autorisation de l'organisation à un vaccin contre la COVID-19 non issu d'un laboratoire occidental.

Selon l'OMS, l'ajout de ce vaccin a le potentiel d'accélérer rapidement l'accès aux vaccins contre la COVID-19 pour les pays qui cherchent à protéger les agents de santé et les populations à risque.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X