Madagascar: Route digue - Le sommeil au volant vire au drame

Epuisé après un long voyage, le chauffeur d'un 4×4 a sommeillé en conduisant. En quelques fractions de secondes, son véhicule a torpillé un taxi-be venant en sens inverse.

Émoi à Andohatapenaka. Dans la matinée d'hier aux alentours de 8 heures, un taxi-be de marque Mercedes Sprinter de la zone suburbaine et un véhicule tout terrain de marque Kia Sorento se sont percutés de plein fouet. Les dégâts matériels sont très importants sur les deux véhicules. La plupart des passagers qui se trouvaient à bord du 4×4 et du véhicule de transport en commun ont eu plus de peur que de mal.

Au service des urgences de l'Hôpital Joseph Ravoahangy Andrianavalona (HJRA), seul le chauffeur du taxi-be est enregistré dans la main courante. Sérieuse- ment touché à la jambe, celui ci a dû être admis dans un service spécialisé après avoir reçu les premiers soins. Les autres personnes embarquées dans cette mésaventure ont été pour leur part légèrement blessés.

Cet accident de la circulation s'est produit sur la route digue, devant le centre commercial Akoo'r.

Tête-à-queue

D'après les explications recueillies auprès de la police nationale, le conducteur du tout-terrain aurait sommeillé au volant. Selon la police, le chauffeur venait de faire une longue route sur la route nationale numéro 4. Ayant quitté la ville des fleurs hier, il aurait roulé toute la nuit pour atteindre Tana hier au lever du jour. Alors qu'il était déjà arrivé à Andohatapenaka, un naufrage à port s'est produit avec cette collision à grande vitesse.

La Kia Sorento s'est télescopée contre le taxi-be qui venait de la direction opposée. Dans sa course effrénée, le 4×4 a percuté la partie avant-gauche du véhicule de transport en commun, écrasant la face avant de celui-ci jusqu'au niveau du chauffeur, coincé dans un piégé de métal. Les personnes présentes sur place ont eu fort à faire pour désincarcérer le conducteur.

Dans sa course folle, le tout-terrain a pour sa part exécuté une tête-à-queue spectaculaire pour se retourné vers le sens d'où il venait. Les deux véhicules se sont immobilisés au milieu de la chaussée, dans un débris de verre, d'éclats et une flaque d'huile moteur.

Les éléments d'intervention du commissariat de police du septième arrondissement étaient les premiers à être venus sur les lieux. Pendant qu'ils réglaient la circulation tout en surveillant les deux véhicules laissés à l'abandon dans un sauve-qui-peut, leurs collègues de la brigade des accidents sont venus sur place pour faire le constat.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X