Cote d'Ivoire: Transfert - Le Real entre en lice pour Serge Aurier

Le prochain mercato s'annonce mouvementé pour Serge Aurier, le capitaine des Éléphants et latéral droit de Tottenham. En fin de contrat en 2022 avec les Spurs, l'avenir de l'international ivoirien se tourne de plus en plus hors d'Angleterre.

Après le Milan Ac, le Psg, pour ne citer que ces clubs, c'est le Real Madrid qui vient de sonder l'ancien joueur du Rc Lens. Selon les médias espagnols, à la recherche d'une doublure pour Dani Carvajal, les Merengues se sont renseignés sur le défenseur ivoirien.

Raphael Varane, le défenseur central du Real Madrid qui été ancien coéquipier de Serge Aurier au Rc Lens aurait même échangé avec le latéral droit ivoirien. Notamment sur la vie à Madrid.

Selon les échos, la perspective d'évoluer à Santiago Bernabeu ne déplairait pas au capitaine des Éléphants. Serge Aurier, capable d'évoluer axial droit dans une défense à 3 ou latéral droit dans une défense à 4, aura donc l'embarras du choix face aux nombreux prétendants. Mais il privilégiera certainement le temps de jeu proposé à l'heure de trancher.

L'international ivoirien présente l'avantage de n'avoir plus qu'une année de contrat avec Tottenham dont les dirigeants seraient prêts à le laisser partir pour environ 12 millions d'euros (7,8 milliards de F Cfa).

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X