Burkina Faso: Lutte contre la fraude fiscale - De présumés auteurs de fraude portant sur plus de 16 milliards de francs CFA mis aux arrêts par la police nationale

En effet, tout est parti d'un constat de la Direction Générale des Impôts (DGI), qui a fait ressortir une vaste fraude à la Taxe à la Valeur Ajoutée (TVA) par le recours à de fausses factures, organisée par trois sociétés de la place, en complicité avec cinquante-neuf autres entreprises.

Grâce à des investigations poussées, la DIC a réussi à investir les sièges de ces sociétés où plusieurs objets ont été saisis, notamment du matériel informatique et un important lot de factures de vente de marchandises, délivrés par lesdites sociétés au bénéfice de 59 autres.

Le mode opératoire de ces présumés malfrats consistait à recourir à des facturations croisées, la délivrance de fausses factures sur la base d'opérations fictives entre leurs entreprises et leurs clients complices (au nombre d'une soixantaine de sociétés), dans l'intention manifeste de déduire indument la TVA.

Ils utilisaient également les numéros IFU de leurs entreprises pour des importations frauduleuses au profit d'autres entreprises qui ne désiraient pas s'immatriculer auprès de l'administration publique.

Au total, le préjudice subi par le Trésor Public a été évalué à près de 16.953.658.631 FCFA.

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X