Cameroun: Route Mengong-Sangmelima - Plus que 20 km à bitumer

Le point sur le projet effectué hier par le ministre des Travaux publics a permis de constater que des économies ont été faites, du fait du choix de certaines options techniques.

Jean-Pierre Bekono, habitant de la localité d'Aka-Esse est en attente du paiement de son indemnisation depuis plusieurs années. Il ne compte pas libérer le tracé au lieu-dit Pk 64+650 sur l'axe Sangmelima-Mengong tant que ce paiement n'est pas fait. En réalité, Jean-Pierre Bekono estime qu'il y a eu une sous-estimation de sa maison. Le passage du ministre des Travaux publics (Mintp), Emmanuel Nganou Djoumessi ce mardi sur l'itinéraire de la route construite par Arab Contractors qui couvre deux départements (Dja-et-Lobo et Mvila) va sans doute décanter la situation. Comme ce riverain, ils sont nombreux à attendre leurs indemnisations à Nkolngnwa et Oveng-Yemevong.

D'après des explications recueillies sur le terrain, il s'agit des cas d'omissions dans le décret d'indemnisation, de non- paiement et de paiement partiel. Au cours de la réunion qui a ponctué la descente du Mintp, ce dernier a formulé des recommandations. Il s'agit de régler la question du déplacement des réseaux Eneo et Camtel, entre autres.

Emmanuel Nganou Djoumessi a aussi invité les différents acteurs (chefs traditionnels, autorités administratives, société constructrice et mission de contrôle) à collaborer. La question du déplacement des tombes sera également mieux adressée. Une fois ces obstacles levés, le chantier Mengong-Sangmelima pourra alors évoluer et être livré à la fin de cette année, tel que prescrit par le Mintp. Le point fait hier indique que le taux d'avancement des travaux est de 86%. 54 kilomètres sont déjà bitumés sur 74.

Pour ce qui est des travaux d'assainissement, 78 ouvrages sur les 83 prévus sont déjà réalisés. Le pont sur la Lobo est aussi réalisé à 98%. L'avancement financier est également effectif à 77% (42 milliards de F pour l'entreprise, 1,32 milliard pour la mission de contrôle et 325 millions pour la mission géotechnique). Le Mintp a par ailleurs apprécié les économies de 725 millions de F réalisés sur ce chantier, du fait de certains choix techniques.

Il s'agit par exemple du recalibrage d'un dalot de construction qui a permis d'économiser 300 millions de F au Pk 7 ; d'une légère déviation faite au Pk16 qui a permis d'éviter de gros terrassements, entraînant un gain de 175 millions de F. 250 millions de F ont aussi été économisés du fait du recalibrage de la longueur d'un ouvrage hydraulique au pk 26, et de l'utilisation des dépôts générés par des déblais en remblais. Ces économies vont permettre de réaliser des aménagements socio-économiques au bénéfice des riverains .

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X