Sénégal: Fin du ramadan et fêté de korité - Plus de fruits et moins de gras

La communauté musulmane s'achemine vers la fin du ramadan. Pour les personnes diabétiques, il est recommandé pendant la fête de faire attention aux jus, sucres, soja, pâtisseries. Aux personnes saines, de consommer de fruits et des céréales le matin avant le repas de midi.

Après près d'un mois de jeûne de prière et d'aumône, la communauté musulmane va célébrer la fête de la korité qui marque la fin du ramadan ce mercredi ou demain jeudi. Un moment privilégié par les familles pour se retrouver autour d'un repas copieux. Pour ceux et celles vivant avec une comorbidité comme le diabète ou encore une cardiopathie, les spécialistes de la santé recommandent à ces derniers de faire très attention à leur régime. Sur leur plateforme de conseil pour les personnes diabétiques, les médecins demandent à ces derniers d'éviter les jus sucrés, le Soda, miel, pâtisseries ou encore les beignets.

«En fin de ramadan, le corps des diabétiques devient plus sensible aux excès » a-t-on relevé. Au niveau des structures sanitaires du Sénégal, le docteur Mohamed Ndiaye a déclaré : «c'est pendant les périodes de jouissances que nous recevons plusieurs patients dont la maladie chronique s'est aggravée. Et la situation est dûe tout simplement à une mauvaise alimentation». Et de poursuivre : «pour la fin du ramadan, il est conseillé pour les diabétiques de contrôler leur glycémie, le matin en milieu de journée et dans la soirée et de faire très attention à tout aliment contenant du sucre».

UNE CONSOMMATION DE FRUITS S'IMPOSE

Le corps s'est déjà habitué à un rythme alimentaire avec le jeûne. En cette fin de ramadan, les jeûneurs devront reprendre leurs habitudes quotidiennes à savoir manger les trois repas quotidien en plus des collations. Pour y arriver des spécialistes de la diététique préconisent la consommation de fruits le matin mais aussi de céréales afin de préparer le corps à recevoir le repas.

Pour Khadidiatou Sylla conseillère en diététique dans une société agro-alimentaire, la plupart des gens ont l'habitude de manger de tout sans se soucier de leur santé. Une situation qui conduit à des cas d'accidents vasculaires ou encore d'autres pathologies chroniques comme hypertension. «Il faut consommer des fruits le matin ou avant les repas. Cela permettra à l'organisme de se doter de nutriments qui pourront nous aider dans la recherche de notre équilibre.

Privilégier les légumes verts pour l'accompagnement du repas, comme les salades, courgettes, concombre entre autres», a laissé entendre Mme Sylla. Et de poursuivre : « pour le repas de midi comme du soir éviter le maximum de gras. Moins d'huile et si possible cuire la viande à la vapeur ou le mettre au four et penser aussi à consommer du jus de citron fait à la maison pour lutter contre les aigreurs d'estomac».

Pour la conseillère en diététique, le retour à une alimentation normale demeure un processus. Selon Mme Sylla, ce n'est pas en un jour que l'organisme va s'y habituer. «Il ne faut pas forcer la personne à prendre les trois repas quotidiens aux heures indiquées. Il faut toujours manger à chaque fois que l'organisme en éprouve le besoin», a-t-elle indiqué.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X