Sénégal: Nguekokh / Accès à l'eau potable - Une doléance de 30 ans satisfaite

La commune de Nguekokh est désormais incorporée au réseau de la Société nationale des eaux du Sénégal (SONES). Un dispositif qui met fin à un calvaire de trente ans. En effet, un château d'eau de 1100 mètres cubes reliés à quatre forages va assurer l'alimentation en eau des 60.000 habitants de la commune et à partir de 5000 branchements sociaux. Des assurances ont été données hier, mardi 11 mai devant le sous-préfet de Sindia par le directeur général de la société nationale des eaux du Sénégal, Charles Fall, en présence du secrétaire général de Sen Eau, Christian Larousse, lors d'une visite des nouvelles installations de la Sones. Les installations sont estimées à 3,2 milliards de FCFA.

Selon le directeur général de la Sones, Charles Fall, l'incorporation de la ville de Nguékokh dans le réseau de la Sones obéit à une volonté de satisfaire une ambition du Chef de l'Etat consistant à assurer l'accès à l'eau potable aux centres urbains. Ainsi, la ville de Nguékokh ayant vu sa population évoluer de 5000 à 60.000 habitants de 1981 à 2021, a été confrontée à des problèmes avec son urbanisation galopante. Il a invité la population à faire une bonne utilisation de l'eau et se garder de tout gaspillage.

Selon lui, la commune de Nguékokh va passer d'une formation de gestion artisanale à une gestion basée sur une facturation. Le DG de la Sones a félicité la gestion antérieure assurée par l'association des usagers des forages. Pour la facturation, des explications ont été données sur le système adopté. Sur la base d'une estimation, les consommateurs vont avoir leurs premières factures en attendant la pose des 5000 nouveaux compteurs et la reprise de l'ensemble des canalisations du réseau de Nguékokh.

L'autre alternative a été d'attendre la fin des travaux de pose de compteurs et de reprise de l'ensemble des tuyaux et canalisations. Le député maire de Nguékokh, Pape Songo Diouf s'est réjoui de la mutation profonde venant de s'opérer dans sa commune par la satisfaction d'une revendication de plusieurs décennies. En outre, il a dressé un satisfécit à la Sones qu'il avait pourtant vilipendé dans la presse. A l'en croire, cette page est tournée car sa commune est désormais dans le réseau de la Sones, une grande assurance avec un château au puissant réservoir alimenté par des forages pour une production journalière supérieure à la consommation.

En plus, le directeur général de la Sones n'a pas manqué de confirmer aux populations de Nguékokh, un futur branchement de la commune à la canalisation centrale dans la PetiteCôte dans le cadre de la mise en œuvre du Kms3 (Keur Momar Sarr 3), pour l'alimentation de Dakar et des zones et agglomérations du département de Mbour. Ibrahima Ndiaye, le sous-préfet de Sindia a invité les populations de Nguékokh à faire un bon usage de l'eau potable et de payer les factures.

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X