Cote d'Ivoire: 4e édition du Concours Féminin d'Art Oratoire et de Débats - La razzia du Collège Notre Dame de la Paix de Songon

La finale de la 4e édition du Concours Féminin d'Art Oratoire et de Débats s'est tenue le 5 mai dans l'enceinte de la salle des mariages de la mairie de Songon. Lors de la demi-finale tenue le 14 avril, les candidates dans la catégorie art oratoire avaient fait un discours sur le sujet « Les grossesses en milieu scolaire : causes, conséquences et solutions » et le sujet de la catégorie débats : « Faut-il interdire l'accès des réseaux sociaux au mineures ? ».

Pour la grande finale, en art oratoire, 4 candidates issues des établissements Groupe Scolaire Agnonkou, Collège Academia, Collège Notre Dame de la Paix et Groupe Scolaire Koffi Houra ont produit un discours sur le sujet « Les violences faites aux femmes : causes, conséquence et solutions ».

Quant au débat, les 2 écoles finalistes en l'occurrence le Collège Notre Dame de la Paix et le Collège Salem ont débattu du sujet « Faut-il légaliser la polygamie en Côte d'Ivoire ? ».

Après délibérations du jury de 5 membres présidé par le docteur Kouadio Konimi Théodore, Enseignant-chercheur et spécialiste de rhétorique au département de Lettres modernes à l'Université Houphouët-Boigny, le Collège Notre Dame de la Paix de Songon a raflé la palme d'or en remportant 3 prix sur les 5 en compétition dont les Prix de la 1ère Meilleure Oratrice, Meilleure Débatrice et Meilleure Équipe de Débats.

Chaque prix décerné était accompagné d'un trophée, d'une médaille, d'un diplôme de participation, de lots de livres offerts par la maison d'Édition Les Classiques Ivoiriens, l'Ambassade des États-Unis de Côte d'Ivoire, des bons d'achat d'une grande librairie , des lots et gadgets du sponsor depuis 3 ans et des soutiens financier offert par la Fondation Niangoran Porquet.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X