Cote d'Ivoire: Célébration de l'Aïd-El-Fitr/Aghien - L'imam Aboubacar Coulibaly exhorte les fidèles à capitaliser les acquis du mois de Ramadan

« Sachons capitaliser nos acquis du mois de Ramadan afin d'en faire nos habitudes et persévérer dans les recommandations de Dieu », a recommandé l'imam de la mosquée d'Aghien Aboubacar Coulibaly qui a officié la grande prière de l'Aïd-El-Fitr, ce mercredi 12 mai 2021.

A l'endroit de la communauté musulmane d'Aghien, l'imam Coulibaly a souligné que ce jour de l'Aïd-El-Fitr est aussi un jour mémorable et de rappel avec la disparition du Cheick Al Aïma Boikari Fofana, imam principal de la mosquée d'Aghien. Dans son sermon après les deux « rakats », celui qui a succédé au Cheick Boikari Fofana dans la mosquée d'Aghien a tenu à saluer sa contribution dans le développement de l'Islam en Côte d'Ivoire. Et d'affirmer que le guide religieux défunt fut l'architecte de la communauté musulmane des 2Plateaux-Aghien et celle de la Côte d'Ivoire.

« Chers frères et sœurs, nous nous sommes consacrés à l'adoration sincère et intense du Seigneur pendant tout un mois. Nous avons accompli des œuvres de charité et de partage. Nous nous sommes bien comporté dans la communauté et dans la société. En somme avons fait ce que Dieu nous a recommandé », a souligné l'imam Coulibaly. Avant de rappeler à la communauté musulmane que e Ramadan est certes terminé, mais que les enseignements de Dieu demeurent.

L'imam a appelé la communauté musulmane à tout permette en œuvre pour perpétuer le travail du rayonnement de l'islam entamé par son Eminence Cheick Boikari Fofana. « Je voudrais lancer un appel à l'union des cœurs et à l'engagement de chacun au service de la communauté afin qu'ensemble nous puissions achever les chantiers que notre illustre Cheick a amorcé », a-t-il lancé.

Abordant la pandémie de la Covid-19, l'imam Coulibaly a exhorté ses coreligionnaires au strict respect des mesures barrières afin de préserver et d'éviter la propagation de cette maladie. Aussi a-t-il imploré Allah pour qu'il sorte de cette œuvre l'humanité le plus vite possible.

L'imam de la mosquée d'Aghien a tenu remercier les non-musulman pour leur soutien à l'égard de la communauté musulmane pendant ce mois de Ramadan. "Cultivons la paix dans notre environnement", a-t-il fortement préconisé. Avant d'implorer le Seigneur une cohésion parfaite entre les différentes religions en Côte d'Ivoire :« Puisse Allah raffermir la bonne entente entre toutes les communautés religieuses de notre pays ».

Ce fut l'occasion pour le guide religieux de formuler des prières pour la paix et la cohésion en Côte d'Ivoire, les dirigeants et l'ensemble de la population ivoirienne.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X