Cote d'Ivoire: Affaire "une parturiente décédée à Adzopé" - Le DG de l'hôpital démis, 3 sages-femmes suspendues de leurs activités professionnelles

Le ministère de la Santé, de l'Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle a arrêté des mesures suite à l'affaire concernant la parturiente Zerbo Habi décédée à l'hôpital général d'Adzopé, dans la nuit du jeudi à vendredi 7 mai 2021.

Il s'agit, selon un communiqué signé de l'inspecteur général, Dr Ablé Ekissi, le mardi 11 mai, de la « suspension des activités professionnelles du médecin gynécologue, Isidore Bli Bi, avec saisine du Président de l'Ordre des médecins de Côte d'Ivoire pour les sanctions disciplinaires, ainsi que celles des trois sages-femmes Malan née Asoumou Begnan, Ebi Valérie et Kra Adjoua Nadège ».

Quant au directeur général de cet établissement sanitaire, Dr Dagri Ngatta François, il a été « relevé de ses fonctions ». Ces agents sanctionnés sont les personnes mises en cause dans cette affaire, après les investigations diligentées à cet effet, selon le ministère relevant « un dysfonctionnement avéré dans toute la chaîne de prestation de service ».

Outre ces décisions, le département ministériel a aussi pris certaines mesures qui sont d'ordre institutionnel. « Le renforcement du fonctionnement des comités de gestion des établissements sanitaires en impliquant formellement les préfets, les élus locaux et le représentant de la population, l'utilisation rationnelle des professionnels de la santé sur toute l'étendue du territoire national, médecins, sages-femmes, infirmiers », énumère Dr Ablé dans la note. A cela, il ajoute notamment : « L'utilisation pour les accouchements, des lits disposant de barrières de protection ».

Tout en assurant les populations de son « entière détermination » à leur garantir des soins de santé de qualité, le gouvernement par le truchement du ministère de la Santé renouvelle ses condoléances à la famille éplorée.

Le ministre Pierre Dimba avait effectué le déplacé à Adzopé, dans la soirée du samedi, pour non seulement une rencontre d'urgence avec ses collaborateurs sur place. Mais aussi apporter la compassion de l'Etat à la famille, dans cette douloureuse épreuve.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X