Ile Maurice: Paiements - Les transactions «contactless» ont connu une hausse de 500 % entre mars 2020 et mars 2021

Crise liée à la Covid-19 couplée à l'évolution progressive des habitudes des consommateurs. Plusieurs facteurs conjugués peuvent expliquer aujourd'hui l'évolution progressive des paiements digitaux, qui ont la particularité de ne pas reposer sur l'utilisation du cash. La MCB précise dans un communiqué que ce mouvement qui va croissant, s'est amplifié lors du second confinement.

Quelques chiffres pour démontrer cette tendance solide vers les solutions Cashlite. Ainsi, une croissance de 19 % a été notée, en termes de valeur d'achats, sur ces modes de paiements. Une majoration qui s'explique en partie par une hausse des prix, le changement comportemental des consommateurs et aussi par un nombre grandissant de commerçants acceptant désormais les paiements digitaux.

Entre le début du premier confinement et celui du second, la tendance à l'utilisation de ces modes de paiements digitaux s'est considérablement affermie. Ainsi le nombre de clients utilisant leurs cartes MCB pour l'e-commerce a grimpé de 43 % entre mars 2020 et mars 2021.

Durant la même période, les transactions Contactless ont connu une hausse exponentielle de 500 %. Cumulativement, le nombre d'utilisateurs de ces deux types de paiements a plus que doublé durant la période correspondante. D'ailleurs, l'application JuiceByMCB continue, pour sa part, de prouver son attrait et son statut de valeur sûre auprès des Mauriciens. Elle compte désormais environ 385 000 utilisateurs, tandis qu'une augmentation de 200 % des transactions auprès des commerçants Juice a aussi été dénombrée durant la même période. Mouvement qui se confirme.

«Le mouvement vers le Cashlite se poursuit et se confirme tant au niveau du nombre d'utilisateurs qu'au niveau du nombre de transactions. Autre indicateur révélateur : l'évolution comparative du cash par rapport aux paiements numériques. En effet, même si les retraits d'espèces aux guichets automatiques dépassent toujours les paiements digitaux chez les commerçants, ils enregistrent une croissance annuelle moindre», explique, à ce sujet, Stephanie Ng Tseung, Head of Cards de la MCB.

Stratégies

Fort de cette tendance qui va en grandissant, la MCB s'est engagée dans une stratégie holistique afin d'accompagner efficacement cet essor des solutions de paiements digitaux. Des programmes d'éducation et d'information sont régulièrement menés à travers plusieurs canaux : en agence, à travers les réseaux sociaux et dans les médias. Des campagnes promotionnelles sont aussi menées pour motiver et récompenser les utilisateurs de cartes ou de l'application mobile JuiceByMCB.

Certes, il existe encore certaines réticences à l'adoption des solutions Cashlite, surtout auprès des plus âgés. A titre d'exemple, ils ne sont qu'à peine 3 % des utilisateurs âgés de plus de 65 ans qui font usage du service Contactless. Un chiffre qui peut s'expliquer par une question d'habitude (utiliser son PIN Code avec sa carte a été la norme pendant plusieurs années) et aussi par la peur d'un manque de sécurité.

Pourtant, la MCB a mis en place plusieurs garde-fous pour la sécurité de ses clients, comme le rappelle aussi la Head of Cards de l'établissement : «Une carte volée ne pourra être utilisée indéfiniment sans que le code ne soit requis. Nous offrons aussi la possibilité de désactiver, à travers notre appli Juice, la fonctionnalité Contactless sur nos cartes.»

La MCB accroît ses efforts à l'intention des PME, notamment en les équipant en solutions d'acceptation de paiements adaptées à leurs besoins. «Les PME ne doivent pas être en marge de ce mouvement vers les paiements digitaux. Nous avons ainsi accru nos efforts commerciaux pour équiper ce segment en solutions d'acceptation de paiement adaptées à leurs besoins, que ce soit pour des paiements en ligne, sur leur lieu de vente ou en toute mobilité lorsqu'ils se déplacent», précise Stephanie Ng Tseung. Les PME disposent aussi désormais de l'application JuicePro qui s'insère dans l'optique d'un besoin accru de mobilité. Les entreprises de plus grande envergure peuvent pour leur part bénéficier de services adaptés, comme l'intégration directe des Terminaux de Paiement Electronique (TPE) à leurs caisses.

La MCB, la plus ancienne banque du pays, se met aussi au diapason des nouvelles tendances en matière de paiements avec l'émergence de nouveaux acteurs (les cryptomonnaies ou encore la Fintech). Dans la nouvelle ère de l'Open Banking, les banques sont appelées à collaborer avec des Fintechs et identifier des partenaires avec lesquels elles peuvent co-développer des solutions.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X