Burkina Faso: Commune de Falagountou - Une attaque dans le village de Wiboria fait deux morts

Dans la soirée du mardi 11 mai 2021, des Hommes armés non identifiés (HANI) ont attaqué le village de Wiboria dans la commune de Falagountou faisant deux morts.

Selon une source locale, les événements se sont passés juste après la rupture du jeûne musulman ce mardi 11 mai 2021 lorsque 24 Hommes armés non identifiés (HANI) en trinômes (trois par moto) sur 8 motos ont fait irruption dans le village de Wiboria dans la commune de Falagountou.

Notre source raconte que les HANI se sont dirigés vers la concession de l'ancien président du Conseil villageois de développement (CVD) qui faisait ses ablutions pour accomplir sa prière, l'infortuné a été abattu à bord portant.

Alerté par les coups de feu, ajoute la source, le frère de celui-ci est sorti précipitamment de la maison et a été également tué. Après leur forfait, les HANI jonchés sur des motos se sont déportés chez le conseiller municipal qui a pu prendre la poudre d'escampette. Dans leur furie, ils ont incendié la boutique de ce dernier ainsi deux engins à deux roues.

A en croire notre source, les habitants de Wiboria ont passé la nuit en brousse de peur d'être pris pour cibles par les HANI. Aux dernières nouvelles, c'est dans la matinée du 12 mai 2021 que les deux corps ont été enlevés et l'inhumation a été faite à Falagountou ville. Cette première attaque dans le département de Falagountou situé à 60 km de Dori, chef-lieu de la province du Séno a poussé les populations à trouver refuge à Falagountou ville.

Rappelons que Wiboria est situé sur la bande frontalière Burkina-Niger et à 8 km de Falagountou. Ce village fait également partie des 5 autres que le Burkina Faso doit rétrocéder au Niger dans le cadre du différend frontalier qui existe entre les deux Etats.

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X