Tchad: Le gouvernement de transition adopte un programme politique

C'est au cours d'un conseil des ministres extraordinaire ce mercredi 12 mai que le gouvernement tchadien de transition a adopté son programme politique. Un programme qui sera soumis ce vendredi à l'ancienne Assemblée nationale dissoute après la mort du président Idriss Deby Itno avant d'être réhabilitée en attendant la mise en place du parlement provisoire.

Il aura fallu juste trente minutes au gouvernement, réuni autour du président de la transition, le général Mahamat Idriss Deby Itno, pour valider le programme politique du gouvernement d'Albert Pahimi Padacké nommé le 2 mai dernier. Ledit programme se résume « à la continuité de l'État, la préservation des acquis de paix et de stabilité et la poursuite des programmes et projets de développement » jusqu'en octobre 2023.

L'ancienne Assemblée reconduite pour valider le programme

Certains ministères comme l'Économie ou les Finances ont tenu à apporter des amendements pendant les débats. Il a fallu ajouter au programme adopté ce mercredi, par exemple la réalisation du recensement général de la population. Le programme en question sera déposé en principe ce jeudi dans le box des députés pour examen dès vendredi.

Ce 14 mai, les députés de l'ancienne Assemblée nationale reconduite en attendant la mise en place du parlement provisoire sont convoqués pour valider le programme politique du gouvernement d'Albert Pahimi Padacké.

Pendant ce temps, les acteurs politiques et de la société civile, eux, maintiennent le mot d'ordre de grève pour des manifestations contre le conseil militaire de transition qui, disent-ils, demeure anticonstitutionnel.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X