Ile Maurice: Quand les Family Affairs de la fille d'un haut gradé s'étalent sur la place publique

Les plaintes fusent entre les deux parties. La fille d'un haut gradé de la police qui est actuellement en instance de divorce, avait accusé son époux, de vol de bijoux.

Celui-ci, un pharmacien de 36 ans domicilié à Plaine-des-Papayes avait été questionné par la Criminal Investigation Division de Piton le 11 mai. Une perquisition avait également eu lieu à son domicile. Mais rien d'incriminant n'avait été retrouvé chez lui. Il a donc été relâché sur parole après son interrogatoire.

Sauf que le lendemain, mercredi 12 mai, c'est au tour de l'époux et de son père de 66 ans de porter plainte contre le haut gradé cette fois-ci. Selon les plaignants, ils auraient eu des informations selon lesquelles le policier chercherait à les piéger et userait de ses pouvoirs pour leur causer des ennuis avec l'aide de la brigade anti-drogue.

«Linn dir li pou fer met la drogue dan mo pharmacie ek li pou fer mo fami dans toupi», a déclaré le sexagénaire dans sa plainte.

Ce dernier gère une pharmacie dans la capitale alors que son fils s'occupe, lui, d'une autre pharmacie à Triolet.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X