Burkina Faso: Ramadan à Ouahigouya - Les musulmans ont prié pour l'entente entre les populations

La communauté musulmane de Ouahigouya, à l'instar de celles des autres régions, a célébré le 13 mai 2021 la fête du ramadan qui marque la fin du jeûne. Les fidèles ont prié pour la sécurité et l'entente entre les populations du Burkina Faso

La place de la nation de Ouahigouya a refusé du monde le 13 mai 2021. Pour cause, la prière de la fête du Ramadan, qui marque ainsi la fin du jeûne de 30 jours, a été dite.

Les fidèles musulmans, vieux, adultes et jeunes, ont tous prié pour la paix au « pays des hommes intègres ». « Nous en avons besoin », a souligné l'imam de la grande mosquée de Ouahigouya, El Hadj Hamidou Traoré. Ainsi. Entre prières et adorations, le vœu le plus cher de la communauté est la sécurité. En effet, la région est sous la menace terroriste.

« Nous souhaitons que la paix règne au Burkina Faso », a fait comprendre l'imam de la grande mosquée de la cité de « Naaba Kango ». Selon lui, durant les 30 jours de pénitence, de partage et de pardon, les musulmans ont prié pour la paix, pour une bonne gouvernance du pays, pour la stabilité et la santé. « Je suis très heureux aujourd'hui, jour du Ramadan.

Avec cette chaleur, ces 30 jours de jeûne ont été très difficiles pour nous. Mais nous avons tenu et accompli le 5e pilier de l'islam. Notre prière est que l'entente et la cohésion sociale règnent au Burkina Faso », a-t-il souhaité. Le gouverneur de la région du Nord, Justin Somé, accompagné des députés de la province du Yatenga, est venu, comme à l'accoutumée, saluer la communauté musulmane.

« Pendant ce mois de jeûne, les fidèles musulmans ont surtout prié pour la paix et la stabilité dans le pays. Cela n'a pas de prix. C'est pourquoi, nous sommes venus les encourager et leur dire qu'ils ont fait œuvre utile », a-t-il déclaré. Il les a, par ailleurs, invités à assurer une formation religieuse pour les jeunes afin qu'ils puissent non seulement comprendre le véritable sens de l'islam mais aussi assurer la relève.

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X