Congo-Kinshasa: La Banque mondiale octroie 500 millions de Dollars à la ville-province de Kinshasa

Le Projet de Développement Multisectoriel et de Résilience Urbaine de Kinshasa visant le renforcement des capacités institutionnelles de gestion urbaine et l'amélioration de l'accès aux infrastructures et services a été matérialisé mercredi 12 mai 2021.

C'était au cours d'une cérémonie de signature du Protocole d'accord entre le Ministre des Finances Nicolas Kazadi et Christophe Carret, Directeur des opérations de la Banque mondiale pour la République Démocratique du Congo, le Burundi, l'Angola et Sao Tomé-et-Principe, au ministère des Finances dans la commune de la Gombe. Témoins de l'événement, Ministre de l'Urbanisme et Habitat, Pius Muabilu ; le Gouverneur de la Ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila ; la Conseillère du Chef de l'Etat en charge de l'Urbanisme et Habitat, et plusieurs autres membres du Gouvernement. Ce projet ambitieux, qui accorde à la Ville de Gentiny Ngobila la somme exorbitante de 500 millions USD, avait, depuis le 30 mars dernier, rencontré l'assentiment du Conseil d'administration de la Banque mondiale. C'est ce qui a conduit son Directeur des Opération à passer à l'acte.

Financé par l'Association internationale de développement (IDA), une des trois filiales de la Banque mondiale, le Projet de Développement Multisectoriel et de Résilience Urbaine de Kinshasa, communément désigné "Kin ELenda", baissera sensiblement le taux de chômage dans la Capitale congolaise à travers ses investissements qui seront répandus dans tous les quatre districts en termes d'amélioration d'infrastructures routières, d'atténuation des risques d'inondations, de lutte contre les érosions ainsi que de l'aménagement des espaces publics, qui conduiront inexorablement à l'embauchage de plus de 10 millions de kinois, selon les études faites par les experts de l'Urbanisme. D'où, la satisfaction du Ministre de l'Urbanisme et Habitat, Pius Muabilu Mbayu Mukala, en sa qualité de Responsable du secteur du Développement Urbain de la RDC dans lequel est aligné "Kin Elenda".

«Le Projet de Développement Urbain-Kin Elenda améliorera la voirie et dotera la Ville-Province de Kinshasa de nouvelles infrastructures de proximité dans les quartiers ciblés, la desserte en eau potable, énergie électrique, le développement des compétences, la prévention de la violence ainsi que la gouvernance locale», a martelé le Ministre Pius Muabilu, peu avant d'exprimer sa gratitude à la Banque mondiale ainsi qu'à toutes les parties prenantes au projet. «Par la signature de ce jour, je voudrais remercier le management de la Banque mondiale et celui du Ministère des Finances. Je voudrais également exprimer toute ma reconnaissance à toutes les équipes qui ont œuvré jour et nuit pour le meilleur aboutissement de ce projet», a déclaré le Patron de l'Urbanisme en République Démocratique du Congo, et de renchérir : « De manière particulière, je salue la perspicacité de la Cellule de Suivi des Projets et Programmes, qui a, tout au long des discussions techniques, défendu le respect des dispositions de notre Constitution, de nos textes et lois régissant le développement urbain, secteur destiné à la coordination du Ministère de l'Urbanisme et Habitat. Toujours dans son élan, Pius Muabilu, reconnaissant l'apport de la Banque mondiale dans l'amélioration des conditions de vie des kinois à travers Kin Elenda, a encensé cette institution financière internationale qui ne cesse d'accompagner la RDC à travers plusieurs autres projets.

Pour sa part, Christophe Carret, Directeur des opérations de la Banque mondiale pour la République Démocratique du Congo, le Burundi, l'Angola et Sao Tomé-et-Principe, a tenu à donner le sens de la vision de son institution à soutenir la ville-Province de Kinshasa. Selon lui, Kin Elenda va contribuer efficacement au changement des conditions de vie des kinoises et kinois.

Il y a lieu de noter que grâce à ce projet, les communes de Kisenso, N'djili, Matete ainsi que Lemba, vont bénéficier dans un premier temps, de plusieurs innovations notamment, l'amélioration des routes. Celles-ci seront maintenues propres et durables à travers la politique d'entretien et de suivi, qui rentrent toujours dans les prévisions de ce même projet. A ce stade, il ne reste plus que l'approbation par le Conseil des ministres et le Parlement pour que Kin Elenda, avec ses 500 millions USD, apporte des innovations à Kinshasa.

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X