Algérie: Finances - Nécessité d'accélérer la cadence de numérisation du secteur

Alger — Le ministre des Finances, Aïmen Benabderrahmane a mis l'accent, jeudi, sur la nécessité d'accélérer la cadence de la numérisation du secteur en vue de promouvoir la prestation des services et améliorer le climat des investissements.

Dans un message de félicitations publié sur le site du ministère, à l'occasion de l'Aid El Fitr, M. Benabderrahmane a exprimé son souhait de voir les efforts consentis et la détermination indéfectible couronnés pour relever les défis du secteur.

De même qu'il veille, dit-il, à "conférer de la transparence dans les finances publiques et contribuer ainsi à l'amélioration du climat des investissements, des affaires et du financement économique".

Le ministre a également mis en avant "l'intérêt particulier accordé à l'accélération de la cadence de la numérisation des activités des finances publiques, du secteur bancaire, ainsi que celles du secteur des assurances et du domaine de l'Etat, toutes filière confondues, dans le cadre de l'amélioration de la qualité du service public qu'offre notre département".

Présentant ses "vifs remerciements" aux personnels des finances, le ministre a mis en valeur "leurs efforts déployés pour mener à bien les missions qui leur ont été assignées en dépit des difficultés induites par cette situation exceptionnelle".

M.Benabderrahmane s'est également engagé à hisser les conditions de travail des employés à la hauteur de leurs aspirations.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X