Maroc: Coupes africaines (quarts de finale) - Le WAC et le Raja à rude épreuve en déplacement

Casablanca — Les clubs marocains du Wydad (WAC) et du Raja de Casablanca aborderont vendredi et dimanche prochains, les quarts de finale aller de la Ligue des champions et de la Coupe de la Confédération africaine (CAF), en se déplaçant, respectivement, chez le Mouloudia Alger (MCA) et les Sud-africains d'Orlando Pirates.

Le WAC, sur un nuage après sa consécration champion de la phase aller de la Botola Pro D1 Inwi, aura la lourde tâche de ramener un résultat positif de l'antre du Mouloudia Alger, qui court toujours après un deuxième sacre dans cette prestigieuse compétition après celui glané en ... 1976.

Certes, les confrontations maroco-algériennes ont toujours été marquées par une grande intensité et rivalité comme tout derby maghrébin, mais les hommes de l'expérimenté technicien tunisien Faouzi El Benzarti disposent de tous les moyens pour surmonter cet écueil algérien et composter leur billet pour le carré d'as.

Les deux clubs s'étaient déjà rencontrés, en 2011, en phase de poules de cette même compétition. A l'aller, joué au Complexe sportif Mohammed V de Casablanca, le Wydad, futur finaliste malheureux de la compétition, avait largement battu le Mouloudia 4-0, avant de perdre 3-1 au match retour.

En prévision de cette rencontre, qui sera officiée par l'Éthiopien Bamlak Tessema Weyesa, le WAC, déjà qualifié pour les demi-finales de la Coupe du trône où il sera opposé au Moghreb de Tétouan, est arrivé mercredi à Alger à bord d'un vol spécial.

Dans des déclarations à la presse, le président du WAC, Said Naciri a assuré que "dans ce stade de la compétition, toutes les équipes sont à pied d'égalité".

« Le tirage au sort a été équilibré. A travers nos six dernières participations consécutives en Ligue des Champions, nous avons appris qu'il n'y pas une équipe avantagée par rapport aux autres. Toutes les équipes qualifiées sont fortes et méritent leur place en quarts de finale », a-t-il averti.

"Nous nous concentrons sur nous-mêmes et non pas sur nos adversaires afin d'aller le plus loin possible dans cette compétition", a-t-il encore dit.

De son côté, l'entraîneur du MCA, Nabil Neghiz, a indiqué que "c'est vrai que le WAC est l'un des favoris pour gagner la Ligue des champions, mais nous allons tout faire pour honorer le football national et le MCA, que ce soit à Alger ou à Casablanca. Il faut savoir aussi que si l'on veut aller loin dans cette compétition, il faut élever notre niveau. On promet que nous allons tout faire pour réussir un bon résultat".

Avant d'atteindre ce stade de la compétition, les Rouge et blanc avaient survolé leur poule C avec 13 unités, devant la formation sud-africaine de Kaizer Chiefs, alors que le Mouloudia Alger, qui n'a pas atteint les quarts de finale depuis 1976, a terminé deuxième de la poule D (9 pts), derrière l'Espérance Tunis.

En cas de qualification pour les demi-finales, Wydad de Casablanca, qui a remporté deux fois cette compétition, en 1992 et 2017, sera opposé au vainqueur de la double confrontation entre les Sud-Africains de Kaizer Chiefs et les Tanzaniens de Simba FC. L'autre derby maghrébin de ces quarts de finale de la Ligue des champions, mettra aux prises les Algériens de CR Belouizdad aux Tunisiens de l'Espérance Tunis.

En coupe de la CAF, qui a vu ces dernières années une nette domination des clubs marocains, la seule équipe marocaine encore en lice, le Raja Casablanca sera en mission commando en Afrique du Sud, où elle croisera le fer avec Orlando Pirates.

Le Raja, vainqueur de la Coupe de la Confédération en 2018 et triple champion d'Afrique (1989, 1997, 1999), avait rencontré Orlando Pirates pour la dernière fois il y a plus de deux décennies, lors de l'édition 1997 de la première compétition de clubs du continent, la Ligue des champions de la CAF.

Afin de gagner ce pari, les hommes de l'entraineur tunisien Lassaad Chabbi doivent garder le même esprit et la même rage de vaincre dont ils ont fait preuve en phase de poules, en rendant une copie sans faute de 6 victoires en autant de rencontres. De son côté, Orlando Pirates a terminé 2è de la poule A derrière le club nigérian d'Enyimba.

« Nous affronterons l'un des plus grands clubs d'Afrique, le Raja... La saison dernière, ils ont atteint la demi-finale de la Ligue des Champions et un an avant, ils ont remporté la Coupe de la Confédération... C'est un gros match qui s'annonce difficile pour nous, mais dans le football, tout est possible. ... Nous sommes également une grande équipe ... et nous nous battrons jusqu'à la fin », a commenté Josef Zinnbauer, l'entraineur de l'équipe sud-africaine, vainqueur de la Ligue des Champions de la CAF en 1995 et finaliste de la Coupe de la Confédération en 2015.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X