Congo-Brazzaville: Le nouveau Premier ministre veut relancer le dialogue social

Nommé Premier ministre, chef du gouvernement, Anatole Collinet Makosso, 56 ans, a fait sa première sortie médiatique jeudi 13 mai au lendemain de sa nomination. Il s'est exprimé sur ses priorités, brandissant le dialogue social et la bonne gouvernance comme seuls moyens pour résoudre les problèmes socio-économiques auxquels le pays fait face.

C'est la première fois que le Congo a un Premier Ministre né après l'indépendance. Il s'agit donc d'un saut intergénérationnel, s'est réjoui Anatole Collinet Makosso qui promet de faire de la restauration de l'autorité de l'Etat sa première priorité. Quant au règlement des revendications sociales venant des pensionnés, des travailleurs, ou des étudiants, il met en avant le dialogue social.

« Nous ne pouvons réussir qu'en nous accordant avec nos partenaires sociaux. Nous devons au travers du dialogue social nous asseoir et savoir comment ensemble apporter des solutions de façon radicale. Mais, tous ces problèmes ne trouveront leurs solutions que dans la bonne gouvernance. Nous travaillerons dans la bonne gouvernance parce que c'est ce qu'attendent nos compatriotes ».

La Coordination des associations des retraités du Congo est prête pour le dialogue. Elle a d'ores et déjà préparé son cahier de doléances pour le nouveau locataire de la Primature. Alphonse Lebva est responsable de cette Coordination.

« Ce cahier porte sur l'irrégularité des pensions ; la non inscription au budget de l'Etat de la part employeur et de la part agent et la suppression de la subvention d'équilibre en 2015 par un ministre du gouvernement sortant. Avec tous ces griefs, je crois que le Premier ministre a du pain sur la planche. L'espoir est permis, mais la réalité nous dira ce qu'il en sera ».

Dans l'immédiat, la tâche qui incombe au Premier ministre est de former une nouvelle équipe gouvernementale qu'il veut « courageuse et capable d'intégrer les citoyens dans une cohésion nationale' ».

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X